Service Maritime Roumain


Service Maritime Roumain

Service maritime roumain

Le Service maritime roumain (en roumain Serviciul maritim Român) fut une compagnie de navigation de l’État roumain fondée en 1880 et dont le siège était à Bucarest. Il possédait une trentaine de navires, dont douze paquebots (les plus connus étant Romania, Ardeal, Carol, Ferdinand, Imparatul Traian, Polonia et Transilvania) qui assuraient les liaisons maritimes entre Constanta, Istanbul, Smyrne, Le Pirée, Alexandrie, Haïfa, Beyrouth et retour. Ils desservaient également les ports bulgares et turcs de la Mer Noire.

Affiche du SMR de 1897

Le Service maritime roumain fut rendu célèbre d'abord par Panaït Istrati, qui fut soutier à leur bord avant d'être passager, mais surtout par des sauvetages de masse rendus possibles par l'action d'un groupe d'humanistes oeuvrant au sein de sa direction (de l'association L'Étoile du Danube) :

  • en 1922 le transport d'Arméniens et de Grecs pontiques de Trébizonde lorsqu'ils furent acculés à la mer par les armées victorieuses de Mustafa Kemal ;
  • en 1939 le transport de Constanta à Alexandrie du gouvernement, du trésor de la banque nationale, des divisions restantes de l'armée polonaise ainsi que de nombreux réfugiés civils, pris en étau lors de l'invasion de la Pologne par le Troisième Reich et l’URSS : à Alexandrie, ces forces furent intégrées par les Britanniques dans les armées alliées (action qui fit dire à Hitler : La Roumanie est comme les États-Unis : elle est officiellement neutre, mais elle nous livre une guerre froide) ;
  • entre 1940 et 1944 le transport de Constanta à Istanbul de juifs et d'antifascistes fuyant les persécutions, action endeuillée par les torpillages effectués par les sous-marins de l’URSS, dont le plus tristement célèbre fut celui du Struma par l'unité SC 213 en 1942 (767 morts, un seul survivant) ; les passagers de ce navire avaient attendu (vainement) plus de deux mois un hypothétique visa britannique pour la Palestine.

À l'issue de la guerre, le Service maritime roumain se vit confisquer par l'URSS les 16 navires qui lui restaient (moins de la moitié de la flotte de 1939). En 1945 il fut dissout et remplacé par la Sovromtransport, une entreprise soviéto-roumaine à laquelle l'URSS restitua deux navires, le Transilvania et l’Ardeal. La plupart de ses dirigeants s'exilèrent, tels Dan Malioglu qui se réfugia en Grèce, et quelques-uns furent arrêtés à cause de leur appartenance à l’Etoile du Danube jugée "organisation bourgeoise", pour finir leur jours en prison, tels Iancou Grigorescu.

Bibliographie

  • Annales du Musée naval de Constanta, ISBN 973-98883-6-4
  • Hubert Huertas, La passagère de la Struma, Presses de la Cité 2002
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de la Roumanie Portail de la Roumanie
Ce document provient de « Service maritime roumain ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Service Maritime Roumain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Service maritime roumain — Le Service maritime roumain (en roumain : Serviciul maritim Român) fut une compagnie de navigation de l’État roumain fondée en 1880 et dont le siège était à Bucarest. Il possédait une trentaine de navires, dont douze paquebots (les plus… …   Wikipédia en Français

  • Projet:Maritime/Index — Projet maritime Bistro du port Participants Actualités   Agenda Outils À faire …   Wikipédia en Français

  • Royaume de Roumanie — Regatul României Roumain 1881 – 1947 …   Wikipédia en Français

  • Tragédie du Struma — 41°23′N 29°13′E / 41.383, 29.217 La tragédie du Struma fait référence à la mort des 768 passagers et membres d équipage du …   Wikipédia en Français

  • Liste d'articles sur la Roumanie — Projet:Roumanie/Liste d articles sur la Roumanie Cette page liste les articles de Wikipédia relatifs à la Roumanie. 0 9 ─ A ─ B ─ C ─ D ─ E ─ F ─ G ─ H ─ I ─ J ─ K ─ L ─ M ─ N ─ O ─ P ─ Q ─ R ─ S ─ T ─ U ─ V ─ W ─ X ─ Y ─ Z Attention, cette page… …   Wikipédia en Français

  • Projet:Roumanie/Liste d'articles sur la Roumanie — Cette page liste les articles de Wikipédia relatifs à la Roumanie. 0 9 ─ A ─ B ─ C ─ D ─ E ─ F ─ G ─ H ─ I ─ J ─ K ─ L ─ M ─ N ─ O ─ P ─ Q ─ R ─ S ─ T ─ U ─ V ─ W ─ X ─ Y ─ Z Attention, cette page est générée de façon semi automatique. Prière de… …   Wikipédia en Français

  • Roumanie pendant la Seconde Guerre mondiale — Royaume de Roumanie Royaume de Roumanie Regatul României Roumain 1881   1947 …   Wikipédia en Français

  • Roumanie pendant la seconde guerre mondiale — Royaume de Roumanie Royaume de Roumanie Regatul României Roumain 1881   1947 …   Wikipédia en Français

  • Ion Antonescu — Mandats Chef de l État Roumain 5  …   Wikipédia en Français

  • RSS De Moldavie — République socialiste soviétique de Moldavie Pour les articles homonymes, voir Moldavie (homonymie). République socialiste soviétique membre de l Union soviétique Република Советикэ Сочиалистэ Молдова République s …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.