Sebastien Faure


Sebastien Faure

Sébastien Faure

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faure.
Sébastien Faure
Sébastien Faure
Sébastien Faure

Naissance 6 janvier 1858
Saint-Étienne
Décès 14 juillet 1942 (à 84 ans)
Royan
Nationalité Française
Profession(s) Pédagogue

Sébastien Faure (né le 6 janvier 1858 à Saint-Étienne - mort le 14 juillet 1942 à Royan) était un anarchiste français.

Sommaire

Biographie

« Dreyfus est innocent », affiche pour une conférence animée par Sébastien Faure (1898).

Sébastien Faure est né dans une famille traditionaliste et conservatrice. Son père, Auguste Faure, négociant en soieries, bourgeois nanti, catholique pratiquant, partisan de l'Empire, décoré de la Légion d'honneur, le destinait à la Compagnie de Jésus[1]. Après avoir commencé ses études de séminariste, interrompues pour des raisons familiales, il devient libre-penseur. S'engageant en politique il adhère au Parti ouvrier français et se présente aux élections de 1885. Il abandonne ce dernier en devenant anarchiste en 1888.

En 1894, il devient le tuteur de Sidonie Vaillant après l’exécution de son père, Auguste Vaillant. Il est jugé six mois plus tard lors du Procès des trente dont il sort acquitté. En 1895, il fonde, avec Louise Michel, le journal Le Libertaire. Lors de l'affaire Dreyfus, il est l'un des leaders du combat dreyfusard. En 1904, il crée près de Rambouillet une école libertaire dénommée « La Ruche ». En 1914, il commence à diffuser des tracts pacifistes et antimilitaristes contre la guerre, appelant à la désertion parmi les troupes. Il arrête après avoir subi des pressions policières menaçant spécialement ses proches portant l'uniforme. En 1916, il lance le périodique Ce qu'il faut dire.

En 1918, il est emprisonné pour avoir organisé un meeting interdit.

Il est l'auteur en 1934 de l'Encyclopédie anarchiste, composée de plus de 3000 pages, qu'il écrit avec divers militants anarchistes de l'époque.[2]. Il publie seulement trois des quatre tomes prévus.

En 1936, il rejoint la colonne Durruti durant la guerre civile espagnole[2].

Théorie de la pédagogie

Il oppose la méthode traditionnelle de la pédagogie, qu'il dit déductive, qui consiste à expliquer les concepts aux élèves qui doivent les assimiler, à une pédagogie inductive qu'on peut voir comme plus moderne, laquelle laisse l'étudiant faire le gros du travail par lui-même. « Qui cherche, fait l'effort. »

Néo-malthusianisme

Sébastien Faure adopte vers 1902 la théorie néo-malthusienne développée en France par le pédagogue libertaire Paul Robin. Il fait de nombreuses conférences anti-natalistes et néo-malthusiennes par la suite.[réf. nécessaire]

Œuvres

Reconnu pour sa pédagogie et ses qualités d'orateur, Faure est aussi l'auteur de nombreux livres :

  • La douleur universelle (1895)
  • Mon communisme (1921)
  • L'imposture religieuse (1923)
  • Propos subversifs

Il est également l'initiateur de l'Encyclopédie anarchiste.

Voir aussi

Articles connexes

Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article : source utilisée pour la rédaction de cet article

Références

Liens externes

Notes

  1. Yves Peyraut, Sébastien Faure, Fondateur du Libertaire avec Louise Michel en 1895, Le Monde libertaire, 1995
  2. a  et b Dictionnaire de l'anarchie de Michel Ragon, articles "Faure" et "Encyclopédie anarchiste"
  • Portail de l’anarchisme Portail de l’anarchisme
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
Ce document provient de « S%C3%A9bastien Faure ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sebastien Faure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sébastien Faure — Nacimiento 6 de enero de 1858 …   Wikipedia Español

  • Sébastien Faure — Pour les articles homonymes, voir Faure. Sébastien Faure …   Wikipédia en Français

  • Sébastien Faure — Polizeifoto von Sébastien Faure „Dreyfus ist unschuldig!“ Konferenz, geleitet von Faure 1898. Sébastien Faure (* …   Deutsch Wikipedia

  • Sébastien Faure — )). [cite book | last = Gay | first = Kathlyn | title = Encyclopedia of Political Anarchy | publisher = ABC CLIO | location = Santa Barbara | year = 1999 | isbn = 0874369827 |pages=p.73] Biography Before becoming a free thinker, he was a… …   Wikipedia

  • Sébastien Faure (footballeur) — Pour les articles homonymes, voir Faure. Sébastien Faure …   Wikipédia en Français

  • Sébastien Faure Century — The Sébastien Faure Century was the French/Italian contingent of the Durruti Column during the Spanish Civil War, named for the anarchist of the same name. It formed the First Century of the International Group, and consisted of about fifty… …   Wikipedia

  • Faure — oder Fauré steht für einen französischen Vornamen, z. B. Faure Gnassingbé den Nachnamen folgender Personen: Adrien Faure (1905–1981), französischer Widerstandskämpfer Antoine Fauré (?? ??), französischer Radrennfahrer Benoît Fauré (1900–1980),… …   Deutsch Wikipedia

  • Fauré — oder Faure ist der Familienname folgender Personen: Adrien Faure (1905–1981), französischer Widerstandskämpfer Antoine Fauré (1869–??), französischer Radrennfahrer Benoît Fauré (1900–1980), französischer Radrennfahrer Bernard Faure (* ?),… …   Deutsch Wikipedia

  • FAURE (S.) — FAURE SÉBASTIEN (1852 1942) Fils de négociants, Sébastien Faure se prépare à entrer dans les ordres. Des revers de fortune et la mort de son père changent le cours de sa vie. Militant socialiste en 1885, il est candidat du Parti ouvrier français… …   Encyclopédie Universelle

  • Sebastien — Sébastien Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sébastien est un nom propre qui se réfère à : Sommaire 1 Prénom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.