Royal Navy


Royal Navy
Royal Navy
Naval Ensign of the United Kingdom.svg

Pavillon de la Royal Navy (White Enseign)

Période 16e siècle - aujourd'hui
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Allégeance Monarque britannique
Ministère de la Défense
Branche Marine
Type Armée
Fait partie de British Armed Forces
Couleurs Rouge et blanc
Devise Si vis pacem, para bellum
(« Qui veut la paix, prépare la guerre »)
Marche Heart of Oak
Commandant Amiral Sir Mark Stanhope

La Royal Navy est la composante maritime de l'armée britannique et forme avec la British Army et la Royal Air Force les forces armées britanniques.

La Royal Navy ne devient une flotte de guerre permanente qu'au milieu du XVIIe siècle. Elle a connu de nombreux faits d'armes pendant son histoire, tels que sa victoire contre l'Invincible Armada en 1588 et son succès à la bataille de la Hougue en 1692 qui l'opposait à la flotte française. Elle a établi pleinement sa suprématie à partir du XVIIIe siècle, malgré quelques rares défaites, contre l'Espagne à la bataille de Carthagène des Indes en 1741 par exemple, ou contre la France à la bataille de la baie de Chesapeake. Après le début du XIXe siècle et la bataille de Trafalgar, la domination de la marine britannique sur les océans du monde entier ne peut plus être remise en cause par aucune puissance jusqu'à la Première Guerre mondiale.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Royal Navy.

Organisation au début du XXIe siècle

L'Amirauté est l'organe politique et administratif gérant la Royal Navy.

En 2004, 37 045 personnes travaillaient pour la Royal Navy.

Actuellement, le quartier général de la Royal Navy est situé sur l'île de Whale au large de Portsmouth.

Le Fleet Air Arm est chargé des aéronefs composant l'aéronautique navale de cette flotte.

Déploiements

Porte-aéronefs HMS Illustrious
  • Fleet Flagship and R2 Carrier : Au moins un porte-aéronefs est maintenu à 48 heures de préavis avant appareillage.
  • Fleet Ready Escort : Un navire (destroyer ou frégate) est maintenu en permanence prêt à l'appareillage.
  • Atlantic Patrol Task (North) (Patrouille de l'Atlantique nord) : Un navire (destroyer ou frégate) est déployé en permanence aux Caraïbes, sa mission principale est la lutte contre le trafic de drogues.
  • Atlantic Patrol Task (South) (patrouille de l'Atlantique sud) : Un navire (destroyer ou frégate) assisté par un bâtiment de la Royal Fleet Auxiliary, patrouille l'Atlantique sud. De plus le HMS Endurance sert comme Ice Patrol Ship (navire de patrouille des glaces) six mois dans l'année autour de l'Antarctique.
  • 1st Patrol Boat Squadron  : Les patrouilleurs des University Royal Naval Units assurent la présence dans les eaux territoriales.
  • Fishery Protection Squadron : Des patrouilleurs de la classe River et Hunt assurent la protection et le contrôle des zones de pêche et d'extraction pétrolière en Mer du Nord.
  • Northern Ireland Squadron : Trois dragueurs de mines Hunt modifiés se relaient pour contrer le trafic d'armes sur les côtes irlandaises.
  • Falkland Islands Patrol Ship : Un navire généralement de la classe Castle est constamment déployé aux îles Malouines
  • Au sein de l'OTAN :
    • Standing NATO Response Force Maritime Group 1 (SNMG1) : Connu sous le nom de Standing Naval Force Atlantic (STANAVFORLANT)- force navale permanente de l'OTAN en Atlantique, jusqu'au 1er janvier 2005. Contribution britannique : 1 destroyer
    • Standing NATO Response Force Maritime Group 2 (SNMG2) : Connu sous le nom de NATO Standing Naval Force Mediterranean (STANAVFORMED) - force navale permanente de l'OTAN en Méditerranée, jusqu'au 1er janvier 2005 et avant le 30 avril 1992, comme NATO Naval On-Call Force Mediterranean (NAVOCFORMED).
    • Mine Countermeasures Force (North) : contribution britannique : 1 dragueur de mines
    • Mine Countermeasures Force (South) : contribution britannique : 1 dragueur de mines

Commandements organiques

En 2002, la Royal Navy a supprimé ses escadres de grosses unités et les a réparti dans des flottilles correspondant à ses trois ports d'attache principaux.

  • Portsmouth flotilla, y sont rattachés
    • 1st Mine Countermeasures Squadron
    • 2nd Mine Countermeasures Squadron
    • 1st Patrol Boat Squadron
    • Fishery Protection Squadron
    • Falkland Island's Patrol Ship
    • Antarctic Patrol
  • Devonport flotilla, y est rattaché
    • Surveying Squadron
  • Faslane Flotilla
    • 3rd Mine Countermeasures Squadron
    • Northern Ireland Duties
  • Gibraltar Squadron
  • Cyprus Squadron
  • Royal Marines (fusiliers marins/ commandos de marine)
    • 3 Commando Brigade, Royal Marines
      • 40 Commando
      • 42 Commando
      • 45 Commando
      • 30 Commando Information Exploitation Group
      • Commando Logistic Regiment
      • 539 Assault Squadron
      • Armoured Support Group
      • 29 Commando Artillery Regiment, Royal Artillery
      • 24 Commando Engineer Regiment, Royal Engineers
    • Special Boat Service
    • Fleet Protection Group
  • Fleet Air Arm (aéronavale)
    • Captain HMS Sea Hawk (RNAS Culdrose) : Naval Air Squadrons 814, 820, 824, 829, 849, 700M, 750, 771, 792
    • Commodore HMS Heron (RNAS Yeovilton) : Naval Air Squadrons 801, 815, 702, 727
    • CO Commander Helicopter Force (RNAS Yeovilton): Naval Air Squadrons 845, 846, 847, 848
  • Royal Fleet Auxiliary
  • Royal Naval Reserve
  • Royal Naval College Britannia
  • Maritime Warfare School
  • Centre d'entrainement commando de Lympstone

Évolution de la flotte depuis 1960

Année [1] Sous-marins Porte-avions et Porte-aéronefs Bâtiments de débarquement Bâtiments de de combats Bâtiments de guerre des mines Bâtiments de patrouille et de surveillance Total
Total SNLE SNA SS et SSK Total CV CV(L) Total Croiseurs Destroyers Frégates
1960 48 0 0 48 9 6 3 0 145 6 55 84 202
1965 47 0 1 46 6 4 2 0 117 5 36 76 170
1970 42 4 3 35 5 3 2 2 97 4 19 74 146
1975 32 4 8 20 3 1 2 2 72 2 10 60 43 14 166
1980 32 4 11 17 3 0 3 2 67 1 13 53 36 22 162
1985 33 4 14 15 4 0 4 2 56 0 15 41 45 32 172
1990 31 4 17 10 3 0 3 2 49 0 14 35 41 34 160
1995 16 4 12 0 3 0 3 2 35 0 12 23 18 32 106
2000 16 4 12 0 3 0 3 3 32 0 11 21 21 23 98
2005 15 4 11 0 3 0 3 2 28 0 9 19 16 26 90
2006 14 4 10 0 3[2] 0 3 3 25 0 8 17 16 22 83
2007 13 4 9 0 3[2] 0 3 3 25 0 8 17 16 22 82

Navires en service de nos jours (2011)

Format en 2015

Prévision de 2005

Le programme de l'amirauté en 2005 prévoyait que son effectif serait de 36 000 marins en 2015 mais l'explosion des coûts des programmes et les mesures de restrictions budgétaires annoncées le 19 octobre 2010 font que ce programme ci dessous ne sera tenu.

L'ordre de bataille prévoyait alors :

Une future génération de bâtiments de surface pour remplacer les frégates Type 22 et 23 doit être construite (anciennement programme FSC, maintenant annulé)

  • 1 LPH (HMS Ocean), à terme remplacé par un ou deux bâtiments d'assaut amphibie porte-hélicoptère (LHD)
  • 2 LPD classe Albion
  • 4/5 LPD classe Bay
  • 16 bâtiments de lutte contre les mines (classes Sandown et Hunt)
  • 6 patrouilleurs de haute mer
  • 6 bâtiments océano/hydrographiques
  • Au moins une douzaine de bâtiments majeurs de soutien logistique (programme MARS, en remplacement des bâtiments actuels de type navires de soutien au combat, pétroliers ravitailleurs, navires de réparation, soutien médical, etc.)

Prévisions de 2010

Les annonces faite le 19 octobre 2010 lors de la Strategic Defense and Security Review suite à la décision de réduire le budget de la défense de 8 % annonce un effectif de 30 000 marins et personnels d’ici 2015 et 29 000 d’ici 2020. En décembre 2010, il est prévu que la flotte sera composé ainsi :

La Royal Fleet Auxiliary comprendra :

  • 1 porte-aéronefs auxiliaire (HMS Argus)
  • 1 ravitailleur polyvalent
  • 2 ravitailleurs de combat
  • 5 pétroliers-ravitailleurs.

L'ensemble représentera un tonnage de 396 000 tonnes (dont 285 000 tonnes de bâtiments de combat), contre 476 000 tonnes tonnes en 2008 et 589 000 tonnes tonnes en 1988[4].

Suite au retrait des Harriers fin 2010 et la livraison de F-35 C au lieu de F-35 B VSTOL vers 2020, la marine restera environ 10 ans sans avions de combat embarqué[5].

Grades

Grades
Nom anglais Abréviation Trad Equiv. français Code OTAN
Admiral of the Fleet Amiral de la flotte Amiral de France OF-10
Admiral Adm Amiral Amiral OF-9
Vice-admiral VAdm vice-amiral Vice-amiral d'escadre OF-8
Rear-admiral RAdm amiral de l'arrière Vice-amiral OF-7
Commodore Cdre commodore Contre-amiral OF-6
Captain Capt Capitaine de vaisseau OF-5
Commander Cdr Commandant Capitaine de frégate OF-4
Lieutenant commander Lt Cdr lieutenant commandant Capitaine de corvette OF-3
Lieutenant Lt Lieutenant Lieutenant de vaisseau OF-2
Sub lieutenant SLt ss-lieutenant Enseigne de vaisseau de première classe OF-1
Acting sub lieutenant Act-Sub-Lt Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Midshipman Mid homme du milieu du navire Aspirant OF(D)
Officer cadet OCdt Officier cadet Élève officier Student Officer
Warrant officer class 1 WO1 Officier auxiliaire première classe Maître-principal OR-9
Warrant officer class 2 WO2 Officier auxiliaire deuxième classe Premier-maître OR-8
Chief petty officer CPO Sous-officier chef Maître OR-6
Petty officer PO Sous-officier Second-maître OR-5
Leading rate Classé principal Quartier-maître de deuxième classe OR-3
Able rate Classé capable Matelot breveté OR-2
New entrant Nouvel entrant Matelot non breveté OR-1

Nota : La traduction la plus littérale de warrant officer serait "officier par autorisation". Cette autorisation distingue les warrant officers des officiers proprement dit, qui sont commissioned officers (officiers par "commission").

Navires fameux de cette marine

Le HMS Victory, le navire-amiral de Nelson à Trafalgar

Notes et références

  1. (en) UK Defense Statistics
  2. a et b The Role of an Aircraft Carrier (CVS)
  3. Mercredi 25 juillet 2007, le Premier ministre britannique Gordon Brown a annoncé sa décision de faire construire deux porte-avions, en remplacement des trois porte-aéronefs actuellement en activité au sein de la Royal Navy. Ces bâtiments devraient être achevés entre 2014 et 2016 et porteront le nom de HMS Queen Elizabeth et HMS Prince of Wales. Basés à Portsmouth, ces navires seront les plus grands bâtiments jamais construits par la marine britannique.
  4. La Royal Navy boit le bouillon, Mer et marine, 17 décembre 2010. Consulté le 27 décembre 2010
  5. Le gouvernement britannique fixe un nouveau cap à la Royal Navy, Mer et marine, 20 octobre 2010. Consulté le 27 décembre 2010

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Royal Navy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Royal Navy — Royal Navy …   Deutsch Wikipedia

  • Royal Navy — Rama Armada Tamaño 35.000 activos, 3.600 voluntarios, 19.570 reserva,110 buques, 131 lanchones de …   Wikipedia Español

  • Royal Navy — This article is about the Royal Navy of the United Kingdom. For other Royal Navies, see Royal Navy (disambiguation). Royal Navy The naval ensign …   Wikipedia

  • Royal Navy —    The British navy, the Royal Navy, was the world’s dominant naval force throughout the nineteenth century. The Royal Navy emerged from the wars of the French Revolution and Empire with a reputation for invincibility established by its… …   Encyclopedia of the Age of Imperialism, 1800–1914

  • Royal Navy — La Armada Real Britanica o Royal Navy es el más antiguo de los cuerpos militares británicos. Desde aproximadamente 1805 y hasta la Segunda Guerra Mundial fue la marina mayor y más poderosa del mundo. La Navy ayudó a convertir al Reino Unido en la …   Enciclopedia Universal

  • Royal Navy — (abbr the RN) ➡ note at armed forces. * * * Naval branch of the armed forces of the United Kingdom. Organized sea power was first used in England by Alfred the Great, who launched ships to repel a Viking invasion. In the 16th century Henry VIII… …   Universalium

  • Royal Navy — Royal Na|vy, the the part of the UK s military groups that operates at sea in ships and ↑submarines …   Dictionary of contemporary English

  • Royal Navy — noun The British navy; formed in the 16th century although England has had naval ships since before the time of …   Wiktionary

  • Royal Navy — n. navy of the United Kingdom …   English contemporary dictionary

  • Royal Navy — /rɔɪəl ˈneɪvi/ (say royuhl nayvee) noun the navy of Great Britain, founded in the 16th century. Abbrev.: RN …   Australian English dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.