Romain Goupil


Romain Goupil
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goupil.

Romain Goupil

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Romain Goupil en 2010.

Naissance 1951
Paris, Drapeau de France France
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Réalisateur
Films notables Mourir à trente ans
Maman
Paris est à nous
Une pure coïncidence

Romain Goupil, de son vrai nom Romain charpentier né en 1951 à Paris, est un cinéaste français.

Sommaire

Biographie

Carrière

Romain Goupil s'est intéressé très tôt au cinéma, son père étant chef opérateur et sa grand-mère Lita Recio une comédienne, particulièrement célèbre dans le monde du doublage. Ses deux premiers courts-métrages sont ainsi réalisés à l'âge de seize ans : L'exclu et Ibizarre, d'abord programmés sur l'ORTF, puis censurés. Scolarisé au lycée Condorcet, il en est exclu à cause de son activité politique : il crée les Comités d'action lycéens, qui seront à la pointe de la révolte étudiante de Mai 68. En 1970, il devient stagiaire puis assistant opérateur pour Robert Ménégoz, puis assistant réalisateur pour Chantal Akerman, Roman Polanski, et Jean-Luc Godard.

Il réalise deux nouveaux courts-métrages, Le père Goupil, puis Coluche Président avant d'obtenir le prix de la Caméra d'or au Festival de Cannes, le César de la meilleure première œuvre et une nomination aux Oscars pour son premier long-métrage, Mourir à trente ans, réalisé à partir des rushes tournés par Romain Goupil avant et après Mai 68 en vue de la réalisation d'un film militant qui devait s'appeler De la révolte à la Révolution. Son activité oscillera ensuite entre longs-métrages, courts-métrages et documentaires. Il a également écrit plusieurs ouvrages.

Engagements

Militant trotskiste membre de la Ligue communiste, Romain Goupil était responsable du service d'ordre. Il s'est peu à peu détaché de la LC/LCR surtout après le 21 juin 1973 et l'autocritique qui fut faite dans cette organisation sur cette soirée d'affrontements contre la police qui protégeait une réunion publique du mouvement d'Ordre nouveau. Le service d'ordre de la LC — appelé CT ou « commission technique » — avait l'habitude des actions de commandos ultra-violentes mais ce soir-là toutes les limites ont été dépassées, les combats laissent 80 policiers blessés. Si la LC n'était pas la seule organisation dont les militants s'affrontèrent à la police, elle fut la seule à être dissoute (avec Ordre nouveau), même si elle se reconstitue rapidement en canalisant l'élan de solidarité (même le PCF avec Jacques Duclos se sentit obligé de participer à un meeting de protestation au Cirque d'Hiver) qui se manifesta suite à cette dissolution. Le suicide de Michel Recanati, dit « Ludo », responsable de la CT, mis en accusation après le 21 juin, lassé certainement aussi d'un activisme forcené, enfin prié de s'éloigner de la direction de la LC puis disparu et dont on n'identifiera le cadavre (il s'était jeté sous un train le 2 mars 1978) que quelque temps après son passage à l'acte, a profondément marqué Goupil.

Il est signataire de l'appel de soutien à l'Initiative de Genève[1], plan de paix alternatif prévoyant la création d'un État palestinien aux côtés d'Israël.

En 2002 et 2003, il a exprimé son soutien à la guerre en Irak lancée par l'administration de George W. Bush, notamment par un article publié dans Le Monde du 4 mars 2003[2], cosigné avec Pascal Bruckner et André Glucksmann. Il est membre du Cercle de l'Oratoire[réf. nécessaire] qui a donné naissance à la revue d'orientation néo-conservatrice Le Meilleur des Mondes.

En 2010, il se mobilise pour la cause des travailleurs étrangers en situation irrégulière en grève aux côtés de nombreux cinéastes et artistes[3].

Filmographie

Comme réalisateur

Comme acteur

Récompenses

Livres

  • Lundi, c'est sodomie Ed.Baleine-Collection Le Poulpe
  • A mort la mort ! Ed. Julliard
  • Romain Goupil : entretiens avec Bernard Lefort. Paris : Punctum, coll. « Pour d'autres raisons », 2005. 186 p., 21 cm. ISBN 2-35116-000-2.
  • La défaite dépasse toutes nos espérances (2006) ISBN 978-2-259-20434-7

Liens externes

Références

  1. Il faut soutenir le Pacte de Genève, Marianne, 1er décembre 2003.
  2. « Saddam doit partir, de gré ou de force ! », Le Monde, 4 mars 2003.
  3. Article dans lHumanité

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Romain Goupil de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Goupil — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Goupil est le terme désignant au Moyen Âge le renard, avant que cette dernière désignation ne devienne majoritaire, par l influence en particulier du… …   Wikipédia en Français

  • Goupil De Préfeln — Guillaume François Charles Goupil de Préfeln Guillaume François Charles Goupil de Préfeln, né à Alençon et mort à Paris le 18 février 1801, est un homme politique français. Goupil de Préfeln était, avant la Révolution, juge au bailliage …   Wikipédia en Français

  • Goupil de Prefeln — Guillaume François Charles Goupil de Préfeln Guillaume François Charles Goupil de Préfeln, né à Alençon et mort à Paris le 18 février 1801, est un homme politique français. Goupil de Préfeln était, avant la Révolution, juge au bailliage …   Wikipédia en Français

  • Goupil de Préfeln — Guillaume François Charles Goupil de Préfeln Guillaume François Charles Goupil de Préfeln, né à Alençon et mort à Paris le 18 février 1801, est un homme politique français. Goupil de Préfeln était, avant la Révolution, juge au bailliage …   Wikipédia en Français

  • Goupil de préfeln — Guillaume François Charles Goupil de Préfeln Guillaume François Charles Goupil de Préfeln, né à Alençon et mort à Paris le 18 février 1801, est un homme politique français. Goupil de Préfeln était, avant la Révolution, juge au bailliage …   Wikipédia en Français

  • Goupil, Romain — (July 12, 1951, Paris, France )    From 1965 to 1967, he filmed amateur Super 8 shorts. His two first professional documentaries were released on TV. Then he served as an assistant cameraman (1970 Céleste / Un soffio di piacereF Michel Gast,… …   Encyclopedia of French film directors

  • Guillaume-François-Charles Goupil de Préfeln — Guillaume François Charles Goupil de Préfeln, né à Alençon et mort à Paris le 18 février 1801, est un homme politique français. Goupil de Préfeln était, avant la Révolution, juge au bailliage d’Alençon, sa patrie, il fut député aux… …   Wikipédia en Français

  • Guillaume François Charles Goupil de Préfelne — Guillaume François Charles Goupil de Préfelne, né à Alençon le 29 juillet 1727, mort à Paris le 18 février 1801, est un homme politique français. Sous la Révolution, lieutenant général de police en Alençon, Guillaume François Charles Goupil de… …   Wikipédia en Français

  • Manneville-la-Goupil — Manneville la Goupil …   Wikipedia

  • Manneville-La-Goupil — Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.