Richard Copans

Richard Copans

Richard Copans, né le 25 novembre 1947, est un producteur de cinéma, directeur de la photographie et réalisateur français.

Sommaire

Biographie

Après ses études à l'IDHEC, de 1966 à 1968 (section prise de vues), il devient assistant-opérateur d’Andréas Winding, Philippe Rousselot, Pierre Lhomme et Yann Le Masson de 1969 à 1976 ; il est opérateur-réalisateur dans le collectif Cinélutte de 1973 à 1978, en particulier pour Bonne chance Frenchie (Cannes 1976). En 1978, il fonde Les Films d’ici (GIE) et produit entre autres Journal de campagne et Ananas d’Amos Gitaï. Il fonde Les Films du passage en 1982 avec Paulo Branco, et produit alors une quinzaine de longs métrages. En 1984, il fonde Les Films d’ici (SARL) avec Yves Jeanneau. Ils produisent de nombreux documentaires, principalement avec La Sept Arte, dont Route One/USA et Point de départ de Robert Kramer ; Mémoires d’Ex de Mosco, Check The Changes de Marc Huraux ; Arthur Rimbaud, une biographie de Richard Dindo ; La vie est immense et pleine de danger et Et la vie de Denis Gheerbrant ; Les Moissons de fer de Jean-Claude Lubtchansky et Gérard Rougeron ; Les Enfants illégitimes d’Anton Webern de Lilia Ollivier.

Filmographie

Réalisateur

  • 1981 : L’Heure du laitier (court-métrage de fiction, 20 min)
  • 1983 : Soleil noir (film d’animation, 8 min)
  • 1985 : Vida Nova (documentaire, 52 min)
  • 1984 : Lubat musique, Père et Fils (documentaire, 52 min)
  • 1989 : Charles Sterling, un chasseur dans la nuit médiévale (documentaire, 45 min)
  • 1991 : Faire du chemin avec... René Char (documentaire, 18 min)
  • 1992 : Les Frères des Frères (documentaire, 98 min)
  • 1993 : Au Louvre avec les maîtres (documentaire, 47 min)
  • Dans la série Architectures : La villa Dall’Ava, Une maison à Bordeaux, L’école de Siza, Les thermes de pierre, Nemausus I, le Centre Georges-Pompidou, la gare Saint-Pancras, Pierrefonds, le château de l’architecte

Directeur de la photographie

Producteur

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Richard Copans de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Copans, Richard — (November 25, 1947, France )    From 1966 to 1968, he studied at the IDHEC (direct­ing and photography department). He entered films as an assistant director (1965 Droit de Visite, short, Philippe Garrel) and was successively a cameraman (1972… …   Encyclopedia of French film directors

  • Fondation européenne pour les métiers de l'image et du son — La FEMIS Nom original IDHEC (1943), FEMIS (1986), ENSMIS (1998), La FEMIS (2000) Informations Fondation 1943 …   Wikipédia en Français

  • Architectures — Pour les articles homonymes, voir Architecture (homonymie). Architectures (Baukunst en allemand) est une série de documentaires pour la télévision proposée par Frédéric Compain et Richard Copans, diffusée sur Arte depuis 1996. Cette série de… …   Wikipédia en Français

  • ENSMIS — Fondation européenne pour les métiers de l image et du son La fémis Nom original IDHEC (1943), La Fémis (1986), ENSMIS (1998), La Fémis (2000) Informations Fondation 1943 (IDHEC), 1986 Type École nationale supérie …   Wikipédia en Français

  • Essai D'ouverture — est un film français réalisé par Luc Moullet, sorti en 1988. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Essai d'ouverture — est un film français réalisé par Luc Moullet, sorti en 1988. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • FEMIS — Fondation européenne pour les métiers de l image et du son La fémis Nom original IDHEC (1943), La Fémis (1986), ENSMIS (1998), La Fémis (2000) Informations Fondation 1943 (IDHEC), 1986 Type École nationale supérie …   Wikipédia en Français

  • Femis — Fondation européenne pour les métiers de l image et du son La fémis Nom original IDHEC (1943), La Fémis (1986), ENSMIS (1998), La Fémis (2000) Informations Fondation 1943 (IDHEC), 1986 Type École nationale supérie …   Wikipédia en Français

  • Fondation Européenne Pour Les Métiers De L’image Et Du Son — Fondation européenne pour les métiers de l image et du son La fémis Nom original IDHEC (1943), La Fémis (1986), ENSMIS (1998), La Fémis (2000) Informations Fondation 1943 (IDHEC), 1986 Type École nationale supérie …   Wikipédia en Français

  • Fondation europeenne pour les metiers de l’image et du son — Fondation européenne pour les métiers de l image et du son La fémis Nom original IDHEC (1943), La Fémis (1986), ENSMIS (1998), La Fémis (2000) Informations Fondation 1943 (IDHEC), 1986 Type École nationale supérie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.