Pseudopode


Pseudopode

Sur les autres projets Wikimedia :

Les pseudopodes sont des déformations de la membrane plasmique qui permettent à une cellule de se nourrir et se déplacer en rampant sur un support dans une direction déterminée.

C'est un prolongement cellulaire rétractile qui permet à la cellule de ramper le long d'une surface.

Caractéristiques

On observe la production de pseudopodes uniquement chez les cellules eucaryotes, plus précisément chez les cellules animales ou chez les protistes (par exemple : les amibes).

Ces déformations de la cellule sont provoquées par des pressions internes du cytoplasme. La cellule forme temporairement des micros-filament (à partir de sous-unité d’actine, similaires aux contractions des microfilaments d’actine aussi présents dans les cellules musculaires animales) accompagnées du relâchement d’autres sites (situées à l’avant du mouvement) puis des réseaux qui modifient la consistance du cytoplasme.

Le cytoplasme existe sous deux formes :

  • un état liquide, la solution colloïdale (SOL) ;
  • un état semi-solide (GEL).

Le passage du cytoplasme de l'état SOL à l'état GEL facilite la formation de pseudopodes. Il y a un assemblage et un désassemblage des pseudopodes qui permet à la cellule de se déplacer.

Le cytoplasme à l'état SOL est repoussé contre la membrane plasmique située dans le sens du mouvement là où le réseau d'actine a été démonté (c'est-à-dire affaibli). Sous l'effet de la pression, la membrane plasmique se déforme et donne naissance à un pseudopode.

Le réseau d'actine se désassemble permettant l'allongement du pseudopode. Durant ce démontage, le cytoplasme passe de l'état SOL à l'état GEL pour former le pseudopode et de l'état GEL à l'état SOL pour permettre le déplacement de tout le cytoplasme vers le pseudopode.

La cellule a donc effectué son déplacement grâce au pseudopode.

Les amibes ne sont pas les seules cellules à pouvoir ramper. Les globules blancs (leucocytes) possèdent également cette capacité.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pseudopode de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pseudopode — [ psødɔpɔd ] n. m. • 1859; « crustacé » 1801; de pseudo et pode ♦ Didact. Prolongement protoplasmique rétractile que peuvent émettre certaines cellules, certains micro organismes et qui leur permet de se déplacer, de capturer d autres organismes… …   Encyclopédie Universelle

  • pseudópode — s. m. Expansão do protoplasma que serve de aparelho locomotor ou preensor aos protozoários e aos leucócitos …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • pseudopode — (entrée créée par le supplément) (pseu do po d ) s. m. Terme d histoire naturelle. Faux pied, nom donné à des prolongements qui poussent sur des animaux inférieurs, comme les amibes. ÉTYMOLOGIE    Du grec, faux, et, pied …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pseudopode — I. noun see pseudopod II. noun see pseudopod 1 …   Useful english dictionary

  • pseudopod — PSEUDOPÓD, pseudopode, s.n. Prelungire mobilă provizorie a protoplasmei la amibe, leucocite etc., servind la locomoţie şi la prinderea hranei. Trimis de MihaelaStan, 13.09.2007. Sursa: DLRC  PSEUDOPÓD, pseudopode, s.n. Prelungire temporară a… …   Dicționar Român

  • MOUVEMENTS CELLULAIRES — Le mouvement est une des manifestations fondamentales de la vie. Contrairement aux mouvements passifs des molécules, liés à l’agitation thermique, qui se font parfaitement au hasard et en ne consommant que de l’énergie cinétique, les mouvements… …   Encyclopédie Universelle

  • -pode — ♦ Élément, du gr. pous, podos « pied », employé au sens général d organe de locomotion (pied, patte, membre, etc.) : apode, myriapode, pseudopode, tétrapode. ⇒ pède. pode, podo éléments, du gr. pous, podos, pied . ⇒ PODE, élém. formant …   Encyclopédie Universelle

  • Amoebozoa — Arcella sp …   Wikipédia en Français

  • Amoebozoaire — Amoebozoa Amoebozoa …   Wikipédia en Français

  • MOUSSES — Les Mousses, ou Musci , cryptogames chlorophylliens, constituent l’ensemble des classes III (Sphagnopsida ), IV (Andreaeopsida ) et V (Bryopsida ) de l’embranchement des Bryophytes. Au cours de leur vie, elles présentent une alternance de phases… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.