Poya


Poya
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poya (homonymie).
Un chalet à fronton décoré de poyas à Estavannens

La poya (qui signifie en francoprovençal « montée », «  côte », en français puy, du latin podium[1]) ou montée en alpage est le nom de la transhumance dans les Alpes suisses. Ce terme est aussi utilisé en France en particulier dans la vallée de Chamonix, dans les Alpes.

En Suisse, dans le village d'Estavannens (en Gruyère), la Poya est une tradition séculaire qui dure encore, où art et fête populaire se joignent à l'agriculture. Cette région est spécialisée dans l'élevage et la fabrication de fromage. Le fromage de Gruyère est connu depuis le XVIe siècle. C'est un fromage au lait de vache entier, au lait cru.

Sommaire

La montée à l'alpage et la désalpe

Les troupeaux de vaches passent les mois d'été à l'alpage. Les déplacements que sont la montée en alpage au printemps comme la désalpe (ou Rindyà, Almabtrieb dans les pays de langue allemande) en automne sont devenus des défilés où l'armailli est fier de parader avec ses bêtes, qui sont décorées pour l'occasion. (Ne pas confondre donc la montée à l'alpage qui est la poya et la descente de l'alpage - autrement dit la désalpe - qui est la rindyà)

Pour la poya et la rindyà, l'armailli porte le bredzon du dimanche, le capet, le beau loyi (poche à sel) neuf et la canne à la main. Les vaches sont bichonnées et fleuries. Une partie du troupeau porte les grosses sonnailles avec de belles courroies brodées et les initiales du propriétaire. Le « train du chalet » transporte le matériel jusqu’à l’endroit où l’on peut arriver avec un char tiré par un mulet : les malles des armaillis et tous les outils du chalet, c'est-à-dire le baquet à lait, les petits baquets à crème, le grand fouet, le tranche-cailler, la passoire avec son support, les baquets à traire, la baratte, l'oji (châssis servant à transporter les fromages sur la tête et les épaules).

Au XVIIIe siècle, il y avait près d'une centaine d'alpages en activité. À cette époque, la production annuelle est de 14 000 meules de fromages. Dans ce contexte, la Poya est connue bien au-delà des campagnes. La Gruyère a fourni des troupeaux aux familles princières de France. Celles-ci se sont alors intéressées aux parades de la Poya.

Art populaire

Article détaillé : Poya (peinture).
Tableau à Estavannens, sur le fronton d'une maison

La poya est aussi dès 1800, une peinture, souvent naïve, qui représente cette transhumance.

Fête populaire

À Estavannens a lieu en mai 1956 la première fête populaire de la Poya d'Estavannens organisée par l'association gruérienne pour le costume et les coutumes. Elle célèbre le 75e anniversaire de la publication, le 21 mai 1881, d'un poème publié par Étienne Fragnière racontant la montée à l'alpage. Depuis, la fête s'est renouvelée en 1960, 1966, 1976, 1989 et 2000.

Les armaillis défilent également tous les vingt ans à la Fête des vignerons de Vevey dès 1819. Bernard Romanens, armailli de Marsens devient une figure légendaire pour son interprétation du Ranz des vaches lors de la Fête des vignerons de 1977.

Annexes

Articles connexes

Notes et références

Bibliographie

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Poya de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Poya — steht für: Poya, Alpaufzug in der französischen Mundart des Schweizer Kantons Freiburg Poya d Estavannens, ein Volksfest in der Gemeinde Estavannens im Schweizer Kanton Freiburg Poya, eine in Mittelindien verbreiteten dravidische Sprache, siehe… …   Deutsch Wikipedia

  • Poya — Saltar a navegación, búsqueda Se conoce como poya o ténesch a una parcialidad de los tehuelches septentrionales (gennakenk o günün a künna), que habitaron a ambos lados de la cordillera de los Andes, en el actual territorio de las provincias… …   Wikipedia Español

  • poya — (De poyar). 1. f. Derecho que se pagaba en pan o en dinero, en el horno común. 2. Residuo formado por las gárgolas del lino, después de machacadas y separadas de la simiente. ☛ V. forno de poya, horno de poya, pan de poya …   Diccionario de la lengua española

  • poya — ● poya nom féminin En Suisse, montée à l alpage. poya n. f. (Suisse) Syn. de inalpe …   Encyclopédie Universelle

  • Poya — For the town in New Caledonia, see Poya, New Caledonia. Poya or Poya Day is the name given to a Buddhist public holiday in Sri Lanka which occurs every full moon day. The Full moon is important to Buddhists all around the world, who have adopted… …   Wikipedia

  • poya — ► sustantivo femenino AGRICULTURA Residuo que forman las gárgolas del lino, después de machacadas y separadas de la simiente. * * * poya (de «poyar») 1 f. Cantidad de dinero o de *pan que se pagaba por cocer éste en el horno. 2 Residuo que queda… …   Enciclopedia Universal

  • poya — De poyar , de poyo , del latín podium . • Poya gorda, el hornero los Caños [o el de lo alto los Caños]. Esta expresión tiene su origen en la cantidad excesiva que un hornero de Jaén cobraba a sus clientes en concepto de poya (derecho de uso del… …   Diccionario Jaén-Español

  • Poya — Original name in latin Poya Name in other language Poya State code NC Continent/City Pacific/Noumea longitude 21.35 latitude 165.15 altitude 11 Population 2617 Date 2012 02 02 …   Cities with a population over 1000 database

  • Poya — Admin ASC 2 Code Orig. name Poya Country and Admin Code NC.01.98827 NC …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • poya — cha·cha·poya; …   English syllables


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.