Pierre Charles Le Monnier

Pierre Charles Le Monnier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Monnier.
Pierre Charles Le Monnier.
Portrait par Nicolas-Bernard Lépicié (v. 1777).
Musée Calouste Gulbenkian de Lisbonne.

Pierre Charles Le Monnier (ou Lemonnier), né à Paris le 20 novembre 1715 et mort à Bayeux le 3 avril 1799, est un astronome français à qui l'on doit d'importants travaux à la fois en astronomie et en géodésie.

Biographie

Il est le fils du philosophe et mathématicien Pierre Lemonnier. Il devient membre de l'Académie royale des sciences en 1736 et il est professeur au Collège de France à partir de 1746. Il est le premier maître de l'astronome Joseph de Lalande, avec lequel il aura par la suite de vives disputes. Il semble avoir été l'astronome privilégié de Louis XV. À 21 ans, il participe à l'expédition de 1736–1737 en Laponie, dirigée par Pierre Louis Moreau de Maupertuis, pour déterminer si la Terre est un ellipsoïde allongé ou aplati aux pôles. Il devient membre de la Royal Society le 5 avril 1739.

La détermination des changements de la réfraction atmosphérique en été et en hiver et la réforme des tables du Soleil comptent parmi ses contributions majeures à l'astronomie. Ses observations effectuées en 1743 à l'aide d'un gnomon en l'église Saint-Sulpice à Paris indiquent, par comparaison avec celles effectuées par Jean-Dominique Cassini à Bologne en 1656, une diminution de l'obliquité de l'écliptique ainsi que de la hauteur polaire à Paris. Le Monnier est reconnu comme un observateur infatigable qui fait progresser la pratique des mesures astronomiques en France. Il participe aussi activement à la diffusion des travaux de ses confrères anglais, notamment John Flamsteed et Isaac Newton. On lui attribue une douzaine d'observations de l'étoile de cinquième grandeur qu'était Uranus avant que celle-ci ne soit officiellement découverte par William Herschel en 1781 et identifiée un peu plus tard comme une planète. L'anecdote voudrait que ses observations aient été négligemment consignées sur le papier d'emballage de sa poudre à perruque.

Sa fille Renée Françoise Adélaïde Lemonnier (1767-1833) à vingt-cinq ans épousa en 1792 le mathématicien Joseph-Louis Lagrange (1736-1813). Son frère Louis Guillaume Le Monnier (17171799) s'est également illustré parmi les savants français du XVIIIe siècle.

Principales publications

  • Histoire céleste, 1741
  • Théorie des comètes, 1743
  • Institution astronomique, 1746
  • Loix du magnétisme comparées aux expériences dans les différentes parties du Globe terrestre, pour perfectionner la théorie de l’aimant, & indiquer par par-là les courbes magnétiques qu’on cherche à la mer, sur les cartes réduites, par M. Le Monnier... – A Paris, de l’Imprimerie royale, 1776-1778. 2 parties en 1 vol. in-8°, 4 cartes.
  • Astronomie nautique lunaire, où l'on traite de la Latitude & de la Longitude en mer, de la Période ou Saros, des parallaxes de la Lune...suivie d'autres Tables des mouvemens du Soleil & des Étoiles fixes, auxquelles la Lune sera comparée dans les voyages de long cours, Paris : Imprimerie Royale, 1771
  • Essai sur les marées, 1774

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Charles Le Monnier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre Charles Le Monnier — For other people with the surname Le Monnier or Lemonnier, see Le Monnier. Latin and French inscriptions at the base of the obelisk of the Gnomon of Saint Sulpice, mentioning Pierre Charles Claude Le Monnier. Pierre Charles Le Monnier (23… …   Wikipedia

  • Pierre-Charles Le Monnier — Pierre Charles Lemonnier Pierre Charles Lemonnier (* 23. November 1715 in Paris; † 2. April 1799 in Bayeux, Frankreich) war ein französischer Astronom. Leben Pierre Lemonnier wurde bereits 1735 Mitglied der …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre Charles Le Monnier — Pierre Charles Lemonnier Pierre Charles Lemonnier (* 23. November 1715 in Paris; † 2. April 1799 in Bayeux, Frankreich) war ein französischer Astronom. Leben Pierre Lemonnier wurde bereits 1735 Mitglied der …   Deutsch Wikipedia

  • Charles Etienne Louis Camus — Charles Étienne Louis Camus Pour les articles homonymes, voir Camus. Le Cours de mathématique de Charles Camus (édition de 1753) …   Wikipédia en Français

  • Charles Marie de La Condamine — (January 28, 1701 – February 13, 1774) was a French explorer, geographer, and mathematician. He spent ten years in present day Ecuador measuring the length of a degree latitude at the equator and preparing the first map of the …   Wikipedia

  • Charles-Augustin De Coulomb — Charles de Coulomb Pour les articles homonymes, voir Coulomb (homonymie). Charles de Coulomb Charles Augustin Coulomb (14  …   Wikipédia en Français

  • Charles-Augustin de Coulomb — Charles de Coulomb Pour les articles homonymes, voir Coulomb (homonymie). Charles de Coulomb Charles Augustin Coulomb (14  …   Wikipédia en Français

  • Charles-augustin de coulomb — Charles de Coulomb Pour les articles homonymes, voir Coulomb (homonymie). Charles de Coulomb Charles Augustin Coulomb (14  …   Wikipédia en Français

  • Charles Augustin De Coulomb — Charles de Coulomb Pour les articles homonymes, voir Coulomb (homonymie). Charles de Coulomb Charles Augustin Coulomb (14  …   Wikipédia en Français

  • Charles Augustin de Coulomb — Charles de Coulomb Pour les articles homonymes, voir Coulomb (homonymie). Charles de Coulomb Charles Augustin Coulomb (14  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.