Mytholgie russe


Mytholgie russe

Mythologie russe

Dans les temps anciens, les Russes croyaient en une multitude de divinités et de créatures :

Sommaire

Créatures

Esprits de la forêt

  • Le Leshy (ou Lesovik) : il égarait les voyageurs et les chasseurs dans les bois. Bien que humain en apparence, il avait une longue barbe verte et n'avait pas d'ombre. Il avait la possibilité de changer sa taille : il pouvait devenir aussi petit qu'une souris ou aussi grand qu'un arbre. Chaque mois d'octobre, le Leshy se mettait dans une sorte d'hibernation, disparaissant de la forêt jusqu'au printemps suivant.
  • L'Aouka : contrairement au Leshy, qui est son concurrent, celui-ci ne dort jamais. Il est petit, ventru et joufflu, habite dans une petite maison, et boit de la glace fondue. Il aime tromper les hommes en créant un écho pour les attirer au fond de la forêt, où ils se perdent.
  • Le Boli-bochka : habitant là où il y a beaucoup de baies, il demande avec insistance de l'aide pour retrouver son sac et désoriente les voyageurs.
  • Le Div : personnage maléfique qui habite dans les arbres. Il descend la nuit et fait peur aux voyageurs par son aspect et ses cris perçants. Selon les légendes, il ressemble à un homme, une femme ou à un oiseau.
  • La Lessavka : elle est l'enfant du Leshy et de la Kikimora. Elle est petite, a la peau grise, et vit dans les feuilles tombées des arbres. Elle dort en hiver et s'éveille à partir de l'été jusqu'à la mi-automne. Pendant son réveil elle s'agite beaucoup, fait du bruit, danse, fait voler les feuilles, et jette des toiles d'araignées et de la poussière sur les passants. Plus les feuilles tombent, et plus les Lessavki s'amusent.
  • Le Listine : esprit vieux et aveugle, qui commande les Lessavki avec sa femme. Ils sont moins agités que les Lessavki. Restant tranquillement assis sur un tas de feuilles mortes, près d'une souche ou dans un ravin, ils ordonnent aux Lessavki quand et comment faire du bruit.

Esprits de la nature

  • Les Béréguini, esprits de l'air. Souvent représentées sous les traits d'une jolie femme, elles protègent les gens des mauvaises créatures.
  • Les Brodnitsy, esprits gardiens des passages à gué. Sous les traits de jolies jeunes femmes, elles entretiennent les passages à gué en temps de paix et les détruisent en temps de guerre.
  • Le Bolotnyï, esprit de l'eau. Sous les traits d'un vieillard, il attire les voyageurs dans les marais. La nuit, il allume des feux follets. Sa femme est la Bolotnitsa.
  • Le Bossorkoun, esprit de la montagne. Invisible, il provoque des sécheresses et nuit aux récoltes et au bétail.
  • Le Cherstnatyi, esprit de la nuit. Il chatouille et joue des tours aux voyageurs qui dorment.
  • Le Chiche : petite créature à tête ronde et gros nez vivant sur les bords de route.
  • La Chichiga : sous les traits d'une petite créature bossue, elle se jette sur les passants distraits et les entraîne dans l'eau. A la différence du Vodianoï, elle habite dans de petites rivières et lacs peu profonds. Elle dort le jour et sort la nuit.
  • Le Jyj, esprit du feu. Il marche sans arrêt sous la terre. S'il marche doucement, il ne fait que chauffer, mais s'il court, il peut provoquer des incendies dans les forêts et les champs.
  • Le Lougovik : esprit des prés, fils du Polevik. Sous les traits d'un petit homme vert vêtu d'herbes, il court dans les prés pour attraper les oiseaux et nourrir son père. Il se fâche si les gens ratent le moment propice pour commencer la fenaison, et fait alors pousser l'herbe jusqu'à ce qu'elle devienne difficile à couper, la dessèche et émousse les faux. Mais si les gens respectent ses règles, il devient bienveillant et les aide à couper l'herbe.
  • L'Itchetik, esprit de l'eau, de la famille du Vodianoï. Il est petit, vert, recouvert de sangsues et d'algues, et accompagné de grenouilles et d'autres habitants de l'eau. Il aime jouer aux cartes, boire de la bière et jouer des tours comme recouvrir d'eau les récoltes, détruire les passages à gué ou entraîner sous l'eau les ivrognes.
  • La Drioma, esprit du soir et de la nuit. Sous l'apparence d'une vieille femme à l'apparence bienveillante, aux mains douces ou d'un petit homme avec une voix calme et berçante, elle se promène le soir sous les fenêtres, puis pénètre dans la maison à travers les fentes et les fissures. Elle endort les enfants, arrange la couverture, caresse leurs cheveux, mais est moins bienveillante avec les adultes auxquels elle inspire parfois des cauchemars.
  • La Létavitsa : esprit de l'aube. La nuit, elle s'installe sur les branches d'arbres puis descend sur terre sous forme d'étoile filante, et se transformer en une belle jeune fille qui charme les gens par sa beauté. Elle a les cheveux blonds et porte des bottes rouges qui lui permettent de voler. Celui qui arrive à ne pas porter son regard sur ces bottes évite son emprise. Et celui qui arrive à enlever les lui retirer et à les garder pourra la commander. Elle disparait à la levée du soleil.
  • Le Lédachtchiï : esprit de la paille, qui apparait parfois sous les traits d'un homme bouffi, avec des brins de paille dans les cheveux et dans la barbe. On le voit rarement, mais on l'entend bâiller. Il dort presque tout le temps, et seul le printemps peut le réveiller. Il est d'ailleurs très mécontent une fois réveillé et attend avec impatience la fin de l'été pour se rendormir dans la paille fraîche.
  • Le Vodianoï, l'esprit qui contrôlait chaque étendu d'eau. Chaque fleuves, lacs, mers en avaient un car l'eau et les mouvement de l'onde évoquait la vie. Il était représenté vieux et laid, avec une barbe verte et recouvert de vase. Il contrôlait la vie de l'eau, dans l'eau et sur l'eau. Elle débordait s'il était ivre, provoquait des tempêtes coulait des navires et noyait des marins lorsqu'il était en colère, mais pouvait aussi diriger les poissons dans leurs filets s'il était content.
  • Les Roussalki, nymphes des eaux. Elles étaient considérées comme des esprits de jeunes filles mortes noyées. Pendant les mois d'hiver, elles vivaient dans les grands lacs et rivières d'Europe de l'est, prenant différentes formes selon les régions. Par exemple, dans la région du Dniepr et du Danube, elles étaient décrites comme de belles créatures, proche des sirènes. Elles essayaient d'attirer des passants non méfiants dans l'eau grâce à leurs chants magiques. Dans les régions du nord, au contraire, elles étaient considérées comme malveillantes, sales et hideuses. Elles saisissaient les voyageurs des bords de rivières et les trainaient dans l'eau pour les noyer. Pendant l'été, lorsque les rivières étaient chauffées par le soleil, les Roussalki sortaient de l'eau pour s'abriter dans la fraicheur des forêts.
  • La Lobasta : ondine maléfique, plus âgée, plus expérimentée et plus forte que la plupart des autres esprits des eaux. Elles sont parfois représentées comme de vieilles femmes monstrueuses, et parfois comme de jeunes filles très gracieuses et gaies. Habitant sur les bords des rivières, elles entraînent les gens dans leurs rondes et les noient.
  • La Loskotoukha : espèce particulière d'ondine présente notamment en Ukraine et en Biélorussie. Elles attirent les gens et les chatouillent jusqu'à la mort. Pour s'en protéger, il ne faut pas aller seul dans la forêt ou près de la rivière à la tombée de la nuit et porter sur soi des herbes protectrices.

Esprits de la maison

  • Le Domovoï : petit, poilu et barbu, il protège la maison et commande aux autres esprits de la maison. Il vit derrière le four ou dans le sous-sol. Il joue parfois des tours mais est bienveillant. Il fallait lui laisser de la nourriture chaque soir et l'inviter à suivre la famille lorsque celle-ci déménageait.
  • Le Baïétchnik : souvent représenté sous les traits d'un vieil homme, il n'apparait que la nuit et est considéré comme maléfique.
  • Le Bannik, esprit des bains. Représenté comme un vieil homme de petite taille, barbu, le corps recouvert de boue, il nuisait à l'homme lors des bains. Il pouvait aussi se montrer bienveillant en éloignant les autres créatures.
  • Le Barabachka : surtout présent dans les appartements des villes, il joue des mauvais tours aux hommes, mais peut aussi les aider à tenir la maison bien qu'on ne le voit jamais.
  • Le Bouka : uniquement visible par les enfants, il habite dans les placards ou sous leur lit. Il tente de les attraper par les pieds et de les entraîner dans son repaire. Si les enfants parviennent à convaincre les adultes de son existence, il disparaît.
  • Le Jikhar' : un petit homme étrange dont personne ne sait exactement l'endroit de la maison où il habite. Il peut voler le nouveau-né s'il n'y a personne à la maison. Pour l'empêcher de nuire, il faut mettre, avant de sortir, des ciseaux et une pierre à aiguiser à côté du berceau, et un vieux balai sous le berceau.
  • Le Lizoun : esprit domestique qui habite derrière le four ou dans la cave. Petit et poilu, il dort le jour et s'active la nuit. Son occupation principale est de lécher, avec sa langue rêche, les cheveux des gens, les poils des animaux domestiques, et la vaisselle non lavée. Il est souvent utilisé pour faire peur aux enfants.
  • Le Jirovik : invisible, il habite dans le sous-sol ou derrière le poêle. Il suit la maîtresse de maison quand elle prépare le repas et lèche la nourriture et la vaisselle sale.
  • Le Khlevnik : esprit de l'étable, il surveille si tout est en ordre et prend soin des bêtes. Il est bienveillant, mais il ne faut pas se brouiller avec lui, sinon il va tourmenter les animaux domestiques. Il suffit de lui laisser un peu de nourriture pour rester en bons termes.
  • La Kikimora (domestique) : ennemie du Domovoï, elle est représentée comme une petite femme ridée et mal habillée. Elle fait du bruit dans la maison, casse la vaisselle, abîme la nourriture, et essaie de faire partir les habitants. Elle dort la journée et sort la nuit. Elle se transforme parfois en un chat gris. Il est possible de s'en débarrasser en trouvant dans la maison une petite poupée et en la brûlant dans un champ.
  • Le Dvorovoï : habitant dans la cour, il est considéré comme hostile à l'homme. Il est ami avec le chat et le bouc, mais n'aime pas les autres animaux. Il a l'apparence d'un homme couvert de poils, avec des jambes d'animal. La journée, il se prélasse au soleil en sommeillant, et se réveille la nuit. Il est capable de prendre l'apparence du maître de maison. Pour éviter ses mauvaises actions, il fallait lui donner de la nourriture, suspendre une branche de pin ou de sapin aux aiguilles bien fournies et ne pas rester dans la cour quand il fait nuit.
  • Le Kletnik : l'esprit de la réserve. Il est petit, avec de longs cheveux, une longue barbe, et couvert de farine. Il dort la journée, et fait l'inventaire des objets de la réserve, les range, les déplace pendant la nuit. Il aime s'amuser à faire du bruit, et s'il est fâché avec le maître de maison, il troue les sacs de farine, disperse les graines, ouvre la porte en hiver et abîme le toit lors des orages. Pour être en paix avec lui, il suffit de lui laisser un peu de nourriture.

Esprits maléfiques

  • L'Antchoutka : chez les Slaves de l'Est, il est doté d'ailes et vit dans l'eau. Il est parfois imaginé avec des pattes d'oie et un groin de cochon. Il aidait les Vodianoï et les Bolotnyï et était utilisé pour faire peur aux enfants.
  • L'Antsybal, diable des marais.
  • Le Babaï : il était censé sortir une fois la nuit tombée, et effrayer les enfants désobéissants.
  • Les Tchort : assimilés au diable, ils sont laids, couverts de poils, avec un groin de cochon, de longues oreilles, des cornes, des sabots, une queue, et parfois des ailes. Ils habitent dans les forêts, les marais, les maisons abandonnées ou sous terre. Ils essaient de pousser les hommes à commettre de mauvaises actions et leurs jouent de mauvais tours.
  • Les Boguinki : sous les traits de vieilles femmes très laides, elles volent les enfants et noient les voyageurs. Habitant les marais et les cavernes, elles se montrent surtout lors des nuits de mauvais temps et peuvent se transformer en animaux.
  • Les Choulikounes : petites créatures qui apparaissent lors des fêtes d'hiver. Elles ont des jambes de cheval et la tête pointue, crachent du feu et portent des braises. Elles taquinent les ivrognes et volent la nourriture qui traine. Après les fêtes, ils retournent dans leur monde souterrain.
  • Le Jerdiaï, créature très maigre qui se promène la nuit, regarde dans les fenêtres, se chauffe les mains dans la cheminée et fait peur aux gens.
  • Le Khoukhlik : diable de l'eau, souvent bizarrement habillé. Il sort de l'eau pendant les fêtes d'hiver. Il n'est pas forcément maléfique, mais aime jouer des tours aux gens.
  • La Likhoradka : démon des maladies qui a l'apparence d'une femme aux cheveux découverts. Le plus souvent elles sont douze sœurs très laides, chacune ayant un nom correspondant à ses fonctions. Pour les amadouer, les gens les appelaient avec tendresse. Elles sont quasiment absentes du folklore et des rites.
  • Le Karakondjal : démon d'eau qui apparaît la nuit, sortant de l'eau ou des cavernes durant les fêtes d'hiver. Il peut avoir l'apparence d'un petit homme, d'un cheval avec une tête et des bras humains, d'un homme nu couvert d'épines, ou encore d'un diable poilu. Après minuit, il attaque les gens, s'assoie sur leurs épaules et les fait courir jusqu'au chant du coq. Il craint le feu, le fer, le pain, le sel.
  • La Kikimora (des marais) : esprit des marais qui aime se parer les cheveux avec de la mousse et des plantes. Elle se montre rarement aux humains, préfèrant hurler dans les marais d'une voix forte. Elle peut aussi entraîner les voyageurs au fond des marécage.
  • Le Koldoun : le sorcier, qui possède des pouvoirs surnaturels qu'il tient des forces des ténèbres. Il est souvent décris comme un vieillard sans famille qui dort la journée et sort la nuit. Il porte toujours le même manteau en peau de mouton noué avec une ceinture en tissu. On peut être Koldoun de naissance ou le devenir. Les gens les craignent, mais ça ne les empêche pas de s'adresser à eux de temps en temps.
  • Les Koloviortychi : créatures qui aident les Koldoun. Ils ressemblent aux lapins ou aux chats. Ils ramassent la nourriture et l'apportent à la maison. Dans certains régions, ils ont un aspect humain et aident le maître de maison.
  • Le Koulechata : petit diablotin de l'eau qui sert les Koldoun. Ils sont de toutes les couleurs, sortant de l'eau pendant les fêtes d'hiver. Ils se déplacent en bandes et s'amusent sans arrêt. Ils sont très dynamiques comme aides, mais plutôt stupides.
  • Le Kourdouchi : esprit malin au service des Koldoun. Ils leurs servent de moyen de transport, leurs rapportent diverses choses et sont toujours prêts à travailler. Mais il faut s'en méfier : ils doivent avoir assez de travail, car quand ils en manquent, ils peuvent se retourner contre leur maître.
  • La Larva : esprit maléfique qui apparaît la nuit sous l'apparence d'une femme. Elle est capable de s'emparer de l'esprit des autres femmes, incitant celles-ci à mener une vie dissolue. Son haleine est toxique.

Créatures du folklore

  • L'Alkonost, créature mi-femme mi-oiseau. On l'imaginait avec une tête de femme, un corps d'oiseau, et portant une couronne. Elle avait la faculté de calmer la mer pendant les 6 à 7 jours où elle couvait ses œufs sur la côte, empêchant alors toute tempête. Son chant était si triste et beau qu'il faisait tout oublier à celui qui l'écoute.
  • Le Gamaïoun, créature mi-femme mi-oiseau. Il est le messager des dieux, chante des hymnes divins et prédit l'avenir à ceux qui savent l'écouter. Elle sait tout sur la création de la terre et du ciel, des dieux et des héros, des hommes et des monstres, des oiseaux et des animaux. Elle vole dans le ciel et vit dans la mer. Ses cris portent bonheur.
  • Les Assilki, géants chez les Slaves de L'Est. Ils étaient capables de créer rivières et montagnes, et quand ils étaient en colère, de déraciner les arbres, jeter les rochers, et provoquer tempêtes et tonnerre. Mais devenus trop fiers de leur force, ils ont menacé les dieux. Et ceux-ci, sous la colère, les ont détruits.
  • Le Vlkodlak, l'homme-loup. Il existe grâce au respect accordé au loup, qui était l'animal le plus craint dans les forêts d'Europe du nord et de l'est.
  • Le Bérendeï, l'homme-ours.
  • Le Dvoïédouchnik, un être capable d'avoir deux âmes en même temps - une humaine et une démoniaque. Le jour, il se comporte comme une personne ordinaire, et la nuit il s'endort si profondément qu'il est impossible de le réveiller. En effet, son âme se promène hors de son corps sous l'apparence d'un animal. On peut essayer de le réveiller, mais dans ce cas il sera malade. Après sa mort, l'âme pure monte au ciel et l'impure devient un Oupyr.
  • La Faraonka : créature avec un corps de femme et une queue de poisson, elle proviens de l'armée du pharaon qui s'est noyée dans la Mer Rouge en poursuivant les Juifs menés par Moïse hors de l'Égypte.
  • La Gorgonia, une jeune femme avec des serpents sur la tête en guise de cheveux. Son regard est mortel.
  • Le Griffon, créature moitié aigle moitié lion. Ses cris font faner les fleurs et l'herbe, ses plumes sont acérées comme des flèches, son bec et ses griffes sont en fer et ses yeux sont dorés. Il est le gardien de l'or.
  • La Grioza : elle se présente sous forme d'une jeune et belle fille qui vient dans les rêves comme un mirage.
  • Le Iendar', créature de la taille d'un sanglier qui vit dans la forêt sous un vieux chêne et se nourrit d'air.
  • L'Indrik, le roi et l'ancêtre de tous les animaux. Il vit sous la terre en se frayant un passage grâce à sa corne. Il ouvrant le chemin aux eaux souterraines qui apportent la vie à la surface. S'il s'agite trop, il peut provoquer des tremblements de terre.
  • Le Kagan : Oiseau magique qui porte bonheur. Il apparaît rarement, et personne ne peut l'attraper. C'est lui qui choisit ceux qui sont dignes de le voir, le plus souvent des gens courageux et travailleurs. Pour ne pas perdre le bonheur apporté, celui qui l'a vu doit préserver le secret.
  • Le Khala : grande créature dotée de nombreuses têtes et queues. Il peut se transformer en aigle ou en brouillard épais, empêchant le blé de mûrir. Il commande les nuages de pluie et de grêle, amène les tempêtes et les ouragans et détruit les récoltes et les jardins. Il peut attaquer le Soleil et la Lune, les cacher de leurs ailes, provoquant les éclipses.
  • Le Khovala : créature qui possède douze yeux qui lui éclairent le passage la nuit. Dans la journée, ce sont des rayons de nuit qui s'échappent de ses yeux, et quand ils se posent sur quelque chose ou quelqu'un, celui-ci devient invisible. Il habite là où sont cachés des trésors. Certains le considèrent comme hostile, d'autres prétendent que ses rayons font pousser plantes et animaux.
  • Le Kit-ryba : l'ancêtre de tous les poissons. Il tient la Terre sur lui et si il se tourne, celle-ci est secouée.
  • Le Kraptchik : le roi des abeilles.
  • Lamia : une créature au corps de serpent et à tête de chien. Elle est capable de se transformer en nuage noir, tombant sur les champs et les jardins, détruisant tout. Elle est avare et assoiffée de sang. Vivant dans les cavernes situées près des sources, elle règne sur l'eau. Il est dit qu'elle garde de précieux trésors.

Lien externe

  • Portail de la Russie Portail de la Russie
Ce document provient de « Mythologie russe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mytholgie russe de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.