Muqi Fachang


Muqi Fachang
Copie de Muqi du début de la période Ming, école chinoise de Zhe, collection Nantoyōsō (Japon)

Muqi Fachang (1210? -1269?) (Wade-Giles : Mu-Fa-ch'i Ch'ang) est un moine bouddhique Zen chinois et un peintre célèbre des XIIe et XIIIe siècle.

Sommaire

Biographie

Miqi Fachang vécut à la fin de la dynastie Song du Sud. Son nom de famille est peut-être Xue ; Muqi est un hao ou pseudonyme, et Fachang un nom monastique. Muqi pourrait être originaire de la ville de Kaifeng dans la province du Hunan. Il est aussi possible qu'il soit du Sichuan. Une peinture le représentant porte la mention: moine de Shu (Sichuan).Il a étudié à l'origine au monastère Wan-nian sur le mont Wutai.

Muqi a été sans doute attiré par la beauté du Lac de l'ouest à Hangzhou et a reformé le monastère abandonné du temple Liutong en 1215. Il aurait été le disciple de Wuzhun Shifan (1178-1269). Le monastère tient ensuite sa part dans l'âge d'or de la peinture chinoise monochrome à l'encre, inspirée par le bouddhisme Chan (zen).Le chef-d'œuvre de Muqi est le Guanyin vêtu de blanc, aujourdh'hui conservé dans le temple Daitokuji à Kyoto, au Japon. Cette peinture et d'autres ont eu une profonde influence sur le développement postérieur de la peinture à l'encre au Japon même. Les œuvres de Muqi couvrent une large gamme de sujets, dont des portraits, des paysages, et des natures mortes.

Les idéaux esthétiques de Muqi et d'autres artistes zen ont été éclipsés par l'émergence de l'esthétique littéraire en peinture.Pourtant, même au début de la période Ming, ses œuvres étaient encore copiées comme en témoignent la copie de Guanyin en robe blanche ci-contre, aujourd'hui conservée au Japon.

Voir aussi

Livres

  • Toda Tadasuke, Mokkei et Gyokkan, grande collection de peintures à l'encre d'Inde, tome 3, Kodansha, 1973.

Articles

  • Shen Moujian, Encyclopedia of Chinese Artists (Zhongguo meishu jia renming cidian), Shanghai, p.540.
  • Sickman et Soper, The Pelican History of Art, Middlesex, 1956, pp. 260-3.
  • Jane Turner (éditeur), The Dictionary of Art, Macmillan, 1996, vol. 22, pp. 325-6.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Muqi Fachang de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Muqi Fachang — Early Ming Muqi Copy, Chinese Zhe School, from the Nantoyōsō Collection in Japan Muqi Fachang (1210? 1269?) (Wade Giles: Mu ch i Fa ch ang) (Japanese: 牧谿 Mokkei) was a Chinese Zen Buddhist monk and renowned painter who lived in the 13th ce …   Wikipedia

  • Muqi Fachang — or Mu hsi Fa ch ang flourished 13th century, Sichuan province, China Chinese Chan (Japanese: Zen) Buddhist painter. Toward the end of the Southern Song dynasty (1127–1279), Muqi fled to a monastery near Hangzhou. He painted a variety of subjects… …   Universalium

  • Muqi Fachang — o Mu hsi Fa ch ang (floreció en el s. XIII, provincia de Sichuan, China). Pintor budista chan chino (japonés: zen). Hacia fines de la dinastía Song del Sur (1127–1279), Muqi huyó a un monasterio cerca de Hangzhou. Pintó una variedad de temas como …   Enciclopedia Universal

  • LIANG KAI et MUQI — À l’opposé des autres écoles du bouddhisme, qui n’ont guère demandé aux peintres que des illustrations doctrinales ou hagiographiques et qui de ce fait n’intéressaient qu’une classe d’artisans spécialisés, le bouddhisme Chan – mieux connu en… …   Encyclopédie Universelle

  • Peinture chinoise — La peinture chinoise, désigne toute forme de peinture originaire de Chine ou pratiquée en Chine ou par des artistes chinois hors de Chine. La peinture murale a été un genre de peinture réputé en Chine à côté de la peinture sur rouleaux, verticaux …   Wikipédia en Français

  • Art chinois — Ai Weiwei, Bol de perles, 2006. Détail de l installation, bols de porcelaine de Jingdezhen et perles d eau douce, dites « perles de Chine », 100 x 43 cm chaque pièce. Exposition So Sorry, München 2010 …   Wikipédia en Français

  • Mu Qi — Mu Qi, Guanyin, Monkeys, and Crane, Daitoku ji, Kyoto, Japan. Mu Qi (Wade Giles: Mu ch i) (Japanese: 牧谿 Mokkei), also known as FaChang or Muqi Fachang, was a Chinese painter and Chan monk who lived during the Southern Song Dynasty, approximately… …   Wikipedia

  • List of painters by name — The following list of painters by name includes nearly 1,900 painters from all ages and parts of the world. A*Pacita Abad (1946–2004) *Herb Aach (1923–1985) *Hans von Aachen (1552–1615) *Riza Abbasi (1565–1635) *Giuseppe Abbati (1836–1868) *Mary… …   Wikipedia

  • 1260s in art — The decade of the 1260s in art involved some significant events.EventsPaintingsBirths* 1267: Giotto di Bondone Italian painter and architect from Florence (d. 1337) * 1269: Huáng Gōngwàng Chinese painter from Jiangsu during the Yuan Dynasty (d.… …   Wikipedia

  • 1210s in art — The decade of the 1210s in art involved some significant events.EventsArtBirths* 1215: Bonaventura Berlinghieri Italian painter of the Gothic period (d. 1242) * 1210: Muqi Fachang Chinese Zen Buddhist monk and renowned painter (d. 1269) * 1210:… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.