Maré


Maré
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Marée.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir : marais.

21° 31′ 00″ S 167° 59′ 00″ E / -21.516667, 167.983333

Maré
Nengone
Image illustrative de l'article Maré
Administration
Pays France
Collectivité Nouvelle-Calédonie
Province Province des îles Loyauté
Aire coutumière Nengone
Code commune 98815
Code postal 98878
Maire
Mandat en cours
Basile Citré
2008-2014
Démographie
Population 5 417 hab. (2009)
Densité 8,4 hab./km²
Ethnie Kanak : 98 %
Métis : 0,9 %
Européens : 0,8 %
Wallisiens-Futuniens : 0,2 %
Ni-Vanuatu : 0,1 %
Tahitiens : 0,1 %
Indonésiens : 0,02 %
Autres : 0,04 %
Géographie
Coordonnées 21° 31′ 00″ Sud
       167° 59′ 00″ Est
/ -21.516667, 167.983333
Altitudes mini. 0 m — maxi. 138 m
Superficie 641,7 km2
Voir la carte physique
...
Voir la carte administrative
...

Maré (Nengone dans la langue éponyme) est la seconde île et commune des îles Loyauté (Nouvelle-Calédonie) en termes de superficie et de population, venant juste après Lifou.

Sommaire

Géographie

Carte de Maré

Elle s'inscrit dans un carré de trente kilomètres de côté et couvre une superficie de 650 km². Sur sa plus grande dimension orientée nord-ouest, sud-est, l’île mesure environ 40 km, entre le cap Machau (au nord ouest) et le cap Boyer (au sud-est). Perpendiculairement à l’axe principal, 34 km séparent le cap Wabao au sud-ouest du cap Coster au nord-est. Les différents caps qui parsèment le pourtour de l’île à la manière des branches d’une étoile individualisent plusieurs baies sur le littoral. À partir du cap Machau au nord et en suivant le sens des aiguilles d'une montre, il s’agit de la baie du nord (ou de Waeko), de la baie de l’Allier (la mieux formée), la baie de Wabao (ou de Niri) et la baie de Tadine (Tadine étant en quelque sorte le « village » principal de l'île).

Population

L’île est peuplée de 5400 maréens environ en 2009 (à plus de 97 % Mélanésiens en 1996), soit une densité de population aux environs de 8,4 habitants par km² qui se répartissent essentiellement sur la côte (l'île a perdu environ 2 000 habitants depuis 2004, en raison essentiellement d'un fort exode de ses jeunes actifs vers le Grand Nouméa). Sur le plan coutumier, Maré est divisée en huit districts : Guahma et Tadine à l'ouest, Wabao, Medu et Eni au sud-ouest, Pénélo au sud-est, La Roche au nord et Tawainedre à l'est. La langue vernaculaire est le nengone, nom également de l'aire coutumière de Maré. L'ex grand-chef du district de Guahma, Nidoïsh Naisseline, est une importante figure indépendantiste depuis la fin des années 1960. Maré constitue sinon une commune dont le maire actuel est, depuis 2001, Basile Citré.

Géologie

La configuration de l'île est très particulière. Maré, comme ses voisines Lifou et Ouvéa, est formée de constructions calcaires récifales, massives, d'origine biologique, surélevées[réf. nécessaire], constituées d'algues calcaires (rhodolites) et de madrépores, marques d'une histoire géologique tourmentée. L'île présente la morphologie d'un ancien haut-fond qui a été progressivement soulevé au cours des âges.

Sur le plan géomorphologique, Maré dessine un large plateau central, représentant le fond d'un ancien lagon aujourd'hui émergé, entouré par une couronne de falaises, correspondant à l’ancienne barrière récifale. Malgré la surface calcaire inhospitalière et le manque d'humus, l'île est recouverte d'une forêt parfois dense. Le littoral s'ourle de bouquets de cocotiers et de pins colonnaires, particulièrement abondants le long des falaises côtières. Le plateau central est, quant à, lui recouvert de forêts entourées d'une savane herbacée, parsemée d'agaves et d'arbustes, qui résulte de siècles de défrichement par le feu et de l'envahissement par des espèces importées.

Au niveau hydrologique, l'île est dépourvue de cours d'eau du fait de la porosité de son substrat calcaire, mais elle renferme une importante lentille d'eau douce en profondeur. Cette lentille représente la seule source d'approvisionnement en eau potable pour les populations (en dehors de l'eau de pluie récoltée dans des citernes). Dénommé « trou de Bône », une ancienne léproserie a existé autour de cette « lentille d'eau ».

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1961 1967 Jean Jebez    
1967 1971 Kéciehni Wagada Soutenu par l'UC  
1971 1977 Samuel Yeiwéné UC  
1977 1983 Jean-Marie Gambey FI-Palika, puis LKS  
1983 1989 Jean-Marie Gambey LKS  
1989 1995 Jean-Marie Gambey LKS  
1995 2001 Jules Palaa FLNKS-UC  
2001 2008 Basile Citré LKS  
2008 2014 Basile Citré LKS  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maré de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mare — [ mar ] n. f. • 1175; frq. °mara → marais 1 ♦ Petite nappe d eau peu profonde qui stagne. ⇒ flache, flaque, lagon. Mare dans un bois, un pré, une cour de ferme. Mare croupissante, fangeuse. Mare aux canards. ⇒ canardière. « Dehors, la pluie… …   Encyclopédie Universelle

  • mare — s.m. [lat. mare ]. 1. (geogr.) [complesso delle acque salate che circondano i continenti e le isole, oppure una parte qualsiasi di tale complesso] ▶◀ (poet.) nettuno, oceano, (poet.) onda, (lett.) pelago, (lett.) ponto. ● Espressioni: colpo di… …   Enciclopedia Italiana

  • maré — s. f. 1. Aumento periódico do volume das águas do oceano. 2.  [Figurado] O fluxo e o refluxo dos acontecimentos humanos. 3. Razão. 4. Ocasião propícia. 5. Boa disposição. 6. maré alta: nível mais alto da maré. = MARÉ CHEIA, PREAMAR 7. maré… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • MARE — Gallis la mer, Hispanis el mar, Italis il mare, Germanis die zee seu meere, Anglis The sea, Russis Moore, magna est illa aquarum congeries, quae Terram interluit. Eius partes exstantiores sunt maximi eius tractus, quos tabulae et globi… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Mare — (zum Teil von lat. mare „Meer“) steht für Mare (Loire), einen Fluss in Frankreich, Nebenfluss der Loire Mare (Orb), einen Fluss in Frankreich, Nebenfluss des Orb Mare (Zeitschrift), eine Zeitschrift Mare (Mond), eine dunkle Tiefebene auf dem Mond …   Deutsch Wikipedia

  • Maré — Location of the commune (in red) within New Caledonia Administration Country …   Wikipedia

  • Maré — Localización País   …   Wikipedia Español

  • Maré — steht für: eine Favela im urbanen Gürtel von Rio de Janeiro, siehe Maré (Rio de Janeiro) ein Musikprojekt für behinderte Laienmusiker, siehe Maré (Musikprojekt) einer Insel der Loyalitätsinseln, Neukaledonien, siehe Maré (Neukaledonien) Jean… …   Deutsch Wikipedia

  • mare — MARE. s. f. Amas d eau croupissante, plus petit que n est un estang. Grande mare. petite mare. dans ce village on abbreuve les bestiaux à une mare, à la mare. la mare est seiche …   Dictionnaire de l'Académie française

  • MARE (A.) — MARE ANDRÉ (1885 1932) Peintre et décorateur français. Mare est peintre avant d’être décorateur, et son goût pour les valeurs traditionnelles et la qualité du travail influencera ses conceptions. Il commence par dessiner des reliures aussi bien… …   Encyclopédie Universelle

  • Mare — (Роя,Латвия) Категория отеля: Адрес: Selgas iela 1c, Роя, LV 3264, Латвия Описание …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.