Martin Winckler


Martin Winckler

Marc Zaffran, né le 22 février 1955 à Alger, est un médecin français, connu sous l'unique pseudonyme de Martin Winckler, comme romancier et essayiste. Évoquant souvent la situation du système médical français, il est également critique de séries télévisées.

Sommaire

Biographie

Rentré en France avec ses parents en 1963, il a tôt le goût de la lecture et de l'écriture. Diplômé de la faculté de médecine de Tours, il exerce dans un cabinet médical de campagne de 1983 à 1993. A cette époque, il collabore au magazine Prescrire sous le nom de Marc Zaffran, son patronyme.

En 1984, il publie ses premières nouvelles sous le pseudonyme de Martin Winckler, choisi en hommage à Georges Perec : Gaspard Winckler est un personnage de La Vie mode d'emploi.

Son premier roman La Vacation est publié en 1989 et introduit le personnage du docteur Bruno Sachs, médecin généraliste de campagne qui pratique des IVG lors de vacations hebdomadaires à l'Hôpital de la ville imaginaire de Tourmens ; Bruno Sachs devient célèbre avec La Maladie de Sachs.

Les Cahiers Marcoeur, le premier roman qu'il ait commencé à écrire dès 1979 mais achevé en 1992 après la publication de La Vacation, est refusé par son éditeur P.O.L. (resté inédit sous forme de livre, il sera néanmoins mis en ligne en 2004 par Martin Winckler sur son site internet). De nombreux thèmes (ou détails) de ses futurs œuvres y apparaissent déjà, mêlés à de nombreuses références culturelles (savantes ou populaire) et autobiographiques (comme l'anecdote sur Albert Camus adolescent qui jouait au football au poste de gardien de but, que racontait Ange Zaffran, le père de l'auteur[1]). Dans une forme complexe et éclatée (inspirée entre autres par La Vie mode d'emploi de Georges Perec et Le Carnet d'Or de Doris Lessing), il mêle des articles critiques sur un auteur imaginaire, Raphaël Marcoeur, et six récits dont les héros, surnommés Abel, Bruno, Charlie, Daniel, Emmanuel et Frédéric, soit A, B C D E et F, sont tous nommés Sachs, mais avec des graphies différentes (Sax, Sacks, etc.) comme six devenirs potentiels d'un même étudiant en médecine (3 d'entre eux ont abandonné leurs études, 3 sont devenus docteurs). Emmanuel, médecin généraliste devenu écrivain et traducteur, a une vie très proche sinon identique à celle de Marc Zaffran à la même époque.

En 1993, il quitte son exercice de médecin de campagne, devient traducteur et écrivain à temps plein tout en continuant à exercer la médecine à temps partiel à l'hôpital du Mans dans le service de Planification (IVG, contraception, gynécologie courante). Il y travaillera jusqu'en décembre 2008, juste avant d'émigrer au Canada.

Le refus de P.O.L. d'éditer Les Cahiers Marcoeur l'affecte beaucoup, mais il ne se décourage pas et entreprend bientôt un nouveau roman avec Bruno Sachs comme héros. D'abord titré Les Relations puis La Relation, c'est sous le titre de La Maladie de Sachs qu'il sera publié en 1998 et obtiendra le Prix du Livre Inter la même année, ainsi qu'un gros succès public. Il sera porté à l'écran sous ce titre par Rosalinde et Michel Deville (1999) et interprété par Albert Dupontel.

Le succès du roman le rend célèbre, et lui ouvre la porte de certains médias (particulièrement la radio France Inter suite à son Prix du Livre Inter). Il a alors l'occasion d'expliquer que Bruno Sachs n'est pas une simple transposition autobiographique de sa vie comme médecin généraliste, mais que le caractère de son héros est inspiré par celui d'un de ses proches amis, jeune médecin généraliste qui s'est suicidé plusieurs années auparavant, et à qui le roman est dédié.

De septembre 2002 à juillet 2003, il a préparé et lu chaque matin Odyssée, une chronique sur France Inter, où il exprima franchement ses idées sur la médecine en France et la façon dont les séries télévisées sont diffusées par les chaînes françaises.

Depuis 2004, son site internet publie de nombreux articles et contributions sur le soin, la contraception, les séries télévisées. La section « Contraception et Gynécologie » est la plus visitée, certains articles (sur les règles ou la pilule) totalisant plusieurs centaines de milliers de visites.

De février 2009 à décembre 2011, il est chercheur invité au Centre de Recherches en éthique à l'Université de Montréal (CREUM), pour un projet de recherche sur la formation des soignants ; il utilise le décor du CREUM pour son roman Les Invisibles, troisième d'une série de romans policiers commencée avec Mort in Vitro et Camisoles.

Œuvres

Médecine

Il a été rédacteur et rédacteur en chef adjoint de la revue Prescrire entre 1983 et 1989.

  • Contraceptions mode d'emploi, 2001 ; 2e éd. revue et augmentée, Au Diable Vauvert, 2003. Troisième édition, J'ai Lu, 2007
  • C’est grave docteur ? Ce que disent les patients, ce qu'entendent les médecins, La Martinière, 2002.
  • Nous sommes tous des patients, entretiens avec Catherine Nabokov, Le Livre de poche, 2005.
  • Les Droits du Patient, en collaboration avec Salomé Viviana, Collection "Soigner", Fleurus 2007
  • Choisir sa contraception, Collection "La Santé en questions", Fleurus 2007.
  • Tout ce que vous vouliez savoir sur les règles... sans jamais avoir osé le demander, Collection "La Santé en questions", Fleurus 2008.
Romans et littérature
    • La Vacation, P.O.L., 1989.
    • La Maladie de Sachs, P.O.L., 1998 ; adapté au cinéma par Michel Deville avec Albert Dupontel, 1999.
    • Les Trois Médecins, P.O.L., 2004 ; les années d'université de Bruno Sachs.
    • Le Poulpe, « Touche pas à mes deux seins », Baleine n°221 (2001) puis Librio n°559 (2002).
  • Légendes, récit autobiographique, P.O.L, 2002
  • Plumes d'Ange, récit autobiographique, P.O.L, 2003
  • J'ai Mal Là ..., Les Petits Matins, 2006
  • Histoires en l'air, P.O.L, 2008
  • Un pour Deux, "La Trilogie Twain, tome 1" Calmann-Lévy, 2008
  • L'un ou l'autre, "La Trilogie Twain, tome 2", Calmann-Lévy, 2009
  • Deux pour Tous, "La Trilogie Twain, tome 3", Calmann-Lévy, 2009
  • Le Chœur des femmes, P.O.L, 2009
  • Les Invisibles, Fleuve noir, 2011
Séries télévisées

A participé aux magazines Génération Séries, puis Épisode.

  • 1993 : Mission impossible avec Alain Carrazé (Néo - Huitième art)
  • 1997 : Les Nouvelles Séries américaines et britanniques 1996-1997 (coll. co-dirigé avec Alain Carrazé), Belles Lettres
  • 1999 : Les Séries télé (coll. avec Christophe Petit et Jean-Jacques Schléret), Larousse, collection « Guide Totem » ; dictionnaires de séries.
  • 2003-2005 : Histoire des séries américaines :
    • tome 1, Les Miroirs de la vie, Le Passage
    • tome 2 (collectif), Les Miroirs obscurs, Le Diable Vauvert
  • 2004 : Les séries TV et le soap opera, conférence à l'Université de tous les savoirs ; visible sur ce lien.
  • 2005 : Séries télé : De Zorro à Friends, 60 ans de téléfictions américaines, Éditions J'ai Lu, Collection Librio Repères
  • 2007 : Le meilleur des séries, collectif dirigé par MW, Éditions Hors Collection
  • 2007 : Le numéro 7 roman dans la collection Néo au Cherche Midi ; en relation avec la série Le Prisonnier
  • 2008 : L'année des Séries 2008, ouvrage collectif, co-dirigé par MW et Marjolaine Boutet Éditions Hors Collection
Autres
  • Les Cahiers Marcœur, 1991 ; inédit à l'édition, disponible sur le site internet de l'auteur. Des extraits en ont été publiés sous le titre Le mystère Marcœur (L’amourier, 2001).
  • Neuf contes pour nos enfants, CD sonore, De Vive Voix, 2002.
  • Le corps en suspens, textes de Martin Winckler - photos de Henri Zerdoun, 50 photographies en hôpital, chez des médecins à la campagne ou en ville, Zulma, 2002
  • Super Héros, EPA, 2003 ; sur les personnages de comics.
  • Odyssée. Une aventure radiophonique, Le Cherche-Midi, 2003 ; anthologie des chroniques de Martin Winckler sur la chaîne de radio France Inter.
  • Docteur Je sais tout, chronique dans Spirou HeBDo (le titre immodeste a été choisi par la rédaction) où les lecteurs posent des questions auxquelles il répond sur un ton résolument ironique. Les textes de Martin Winckler sont illustrés par Johan De Moor.
  • Le Rire de Zorro, Bayard, 2005
Préface
  • Changer de sexe, Identités transsexuelles, par Stéphanie Nicot et Alexandra Augst-Merelle, Editions Le Cavalier Bleu, 2006

Références

  1. Martin Winckler, Plumes d'Ange, P.O.L., Paris, 2003-05 [lire en ligne (page consultée le 08 mai 2010)] 

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Martin Winckler de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Martin Winckler — (born Marc Zaffran on 22 February 1955 in French Algeria) is a French M.D. and a short story, novel and essay writer. His main subjects are the French medical system, the healing relationship and contraception; he also wrote critical papers and… …   Wikipedia

  • Winckler — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Winckler est le nom de famille de Charles Winckler (1867 1932), sportif (Tir à la corde) Gustav Winckler (1925 1979), chanteur, compositeur et musicien… …   Wikipédia en Français

  • Martin Korte — (* 1964) ist ein deutscher Biologe. Seine Forschungsschwerpunkte sind zelluläre Grundlagen von Lernen und Gedächtnis, Neurotrophine und ihre Rezeptoren, Synapsen und Plastizität im Hippocampus. Korte begann 1985 sein Studium der Biologie in… …   Deutsch Wikipedia

  • Martin — 1. An Martini (10. Nov.) Sonnenschein tritt ein kalter Winter ein. – Orakel, 895. 2. An Sanct Martin s Tag lobe unsrer Frauen Fasten. 3. Auf Sanct Martin kommt der Winter. Frz.: A la sainct Martin l hiver en chemin. (Leroux, I, 80; Kritzinger,… …   Deutsches Sprichwörter-Lexikon

  • Gaspard Winckler — est un personnage de fiction qui apparait dans La Vie mode d emploi et W ou le souvenir d enfance, de Georges Perec. Catherine Binet a sorti en 1990 un documentaire consacré à Georges Perec, qui fut son compagnon, intitulé Un film sur Georges… …   Wikipédia en Français

  • Josef Winckler — Josef Winckler, ca. 1925 mit freundlicher Genehmigung der Nyland Stiftung, Köln Alfred Joseph Werner Winckler (* 7. Juli 1881 in Bentlage bei Rheine; † 29. Januar 1966 in Bensberg) war ein westfälischer Schriftsteller. Sein bekanntestes Werk Der… …   Deutsch Wikipedia

  • Hanns Martin Elster — (Pseudonyme: Hans Bruneck, Hanns Martin von Bruneck, * 11. Juni 1888 in Köln; † 17. November 1983 in Gräfelfing) war ein deutscher Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke …   Deutsch Wikipedia

  • Buber, Martin — born Feb. 8, 1878, Vienna, Austria Hungary died June 13, 1965, Jerusalem German Jewish religious philosopher and biblical translator. Brought up in Lemberg (now Lviv, Ukraine), he studied in Vienna, Berlin, Leipzig, and Zürich. Friedrich… …   Universalium

  • Marc Zaffran — Martin Winckler Marc Zaffran (né en 1955 à Alger) est un médecin français, connu sous l unique pseudonyme de Martin Winckler, comme romancier et essayiste. Évoquant souvent la situation du système médical français, il est également critique de… …   Wikipédia en Français

  • Raphaël Marcoeur — Martin Winckler Marc Zaffran (né en 1955 à Alger) est un médecin français, connu sous l unique pseudonyme de Martin Winckler, comme romancier et essayiste. Évoquant souvent la situation du système médical français, il est également critique de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.