Marmotte


Marmotte
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marmotte (homonymie).
Aide à la lecture d'une taxobox Marmotte
 Marmotte des Alpes (Marmota marmota) dans les Alpes françaises
Marmotte des Alpes (Marmota marmota)
dans les Alpes françaises
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Rodentia
Sous-ordre Sciuromorpha
Famille Sciuridae
Sous-famille Sciurinae
Genre
Marmota
Blumenbach, 1779

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

La marmotte est un mammifère fouisseur de l'ordre des rongeurs, du genre Marmota.

L'espèce la plus connue en Europe est la marmotte vivant dans les montagnes (Marmota marmota) alors qu'en Amérique du Nord, c'est la Marmota monax, appelée localement siffleux.

Sommaire

Liste des espèces

Caractéristiques

Son poil peut être brun, noir, marron. Elle a un corps trapu, les oreilles rondes. La marmotte a des membres courts et puissants avec une longue queue. Sa taille est de 46 à 66 cm et elle pèse de 2 à 9 kg. On l'appelle le siffleux car quand il y a un danger, elle siffle pour donner l'alerte aux autres marmottes, qui vont se réfugier dans leur terrier. Elle vit de 4 à 10 ans en captivité et de 4 à 8 ans en liberté.

La marmotte est caecotrophe, c’est-à-dire qu'elle digère deux fois ses aliments en ingérant certaines de ses propres crottes. En Europe, la marmotte adulte pèse de 4 à 8 kg (vieux mâles) et s'accouple au mois de mai. Sa gestation dure 33 ou 34 jours alors qu'une portée peut compter 3 ou 5 petits[1].

Habitat

La marmotte vit dans les montagnes entre 1 300 et 3 000 mètres d'altitude.

Reproduction

Les bébés marmottes, appelés marmottons, naissent fin mai à début juin. Les marmottes ont de 3 à 5 petits par portée. À la naissance, les marmottons mesurent à peine 3 cm et pèsent environ 30 g. Ils ont les yeux fermés et n'ont pas encore de poils. Les petits restent un à deux mois dans leur terrier avant de sortir au mois de juillet.

Hibernation

La marmotte hiberne presque 6 mois. En automne elle mange énormément pour constituer les réserves de graisse qui lui permettront de survivre. Pour ne pas brûler ses réserves trop vite elle vit au ralenti. Son cœur bat très lentement. Elle se réveille environ toutes les quatre semaines pour faire ses besoins. S'il fait moins de °C sous terre, la marmotte doit se réveiller et bouger pour ne pas mourir de froid.

Il semble que l'hibernation sociale (en groupe familiaux, dans l’hibernaculum, avec des individus âgés plus expérimentés), étudiée chez Marmota marmota, si elle est un facteur de risque éco-épidémiologique à cause de la promiscuité, puisse aussi procurer des avantages en termes de survie hivernale[2].

Populations

Bien que la population de marmottes dans le monde ait connu une forte diminution depuis ces dix dernières années, et que sa présence reste très discrète, certains pays connaissent une forte proportion de marmottes. C'est notamment le cas du Canada, de la Suisse et de la France. Actuellement, on peut comptabiliser environ 16 000 marmottes en France. Les deux tiers de la population des marmottes en France se concentrent en Ardèche et en Corrèze. La Corrèze, de par sa proximité avec le parc naturel régional de Millevaches en Limousin, connaît une réelle invasion de marmottes depuis une dizaine d'années. D'ailleurs il y a eu une chasse à la marmotte dans les environs de Brive-la-Gaillarde, le 10 septembre 2011 du fait de la destruction d'un certain nombre de cultures par les marmottes.[réf. nécessaire]

Utilisations

Autrefois[Quand ?], la marmotte était chassée pour sa fourrure, sa chair, sa graisse. La chasse est toujours autorisée en France bien que très strictement réglementée, sauf dans les Pyrénées et le Massif central où elle est strictement interdite[réf. à confirmer] [3]. En Amérique du Nord, la chasse de la marmotte est libre, car l'espèce y est répandue et est classifiée comme nuisible. La fourrure des marmottes d'Asie et d'Amérique du Nord est toujours utilisée sous le nom de murmel. Les montagnards émigrés dans les grandes villes la présentaient aussi comme attraction foraine.

De nos jours, son intérêt est plutôt d'ordre touristique, elle est devenue un des symboles majeurs des Alpes.

Marmotte d'Amérique

Folklore et expressions dérivées

La marmotte américaine est sujet d'une tradition célébrée par les Nord-Américains (Américains et Canadiens) chaque année le 2 février appelée le jour de la marmotte (groundhog day) ; selon que celle-ci voit ou non son ombre, cela annoncera un printemps tardif ou précoce.

On utilise l'expression « dormir comme une marmotte » quand une personne dort paisiblement et profondément. Voir l'article consacré aux idiotismes animaliers.

Origine du nom

Marmottons à proximité du refuge du Col de la Vanoise
Marmotte en Savoie

Du latin mus montis, « souris de la montagne ». Serait-ce l'animal dont il est question lorsque « la montagne accoucha d'une souris » ?

D'après Émile Littré, auteur du Dictionnaire de la Langue Française, Marmontain est l'un des anciens noms français de la marmotte ; espagnol et portugais : marmotta ; italien : marmotta, marmotto ; pays de Coïre : murmont ; ancien haut allemand : muremanto, muremunti ; du latin murem montanum ou murem montis : rat de montagne[4].

La marmotte est appelée siffleux en Amérique du Nord, car elle siffle pour prévenir du danger. L'animal peut aussi être appelée bonhomme couèche, du micmac moonumkweck[5]. Les anglophones la nomment groundhog (littéralement : « cochon de terre ») ; en allemand c'est Murmeltier : littéralement l'« animal qui marmonne, marmotte ».

Notes et références

  1. Quid 2008 {{Lire en http://ligne (Archive, Wikiwix, que faire ?)}}
  2. Walter Arnold, The évolution of the marmot sociality ; Cost and benefice of joint hibernation  ; Behavioral Ecology and Sociobiology ; Vol. 27, No. 4 (1990), pp. 239-246 ; 1990 ; (Résumé)
  3. Les animaux des Pyrénées
  4. , Dictionnaire de la langue française d'Émile Littré.
  5. Yves Cormier, Dictionnaire du français acadien, Fides, 2009 (ISBN 978-2-7621-3010-2), p. 98-99 .

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marmotte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marmotte — [ marmɔt ] n. f. • v. 1200; de marmotter 1 ♦ Rongeur au corps ramassé, au pelage fourni, qui hiberne une grande partie de l année. ⇒Région. siffleux. La marmotte s engourdit par le froid. Loc. Dormir comme une marmotte, profondément. ♢ Fourrure… …   Encyclopédie Universelle

  • marmotte — 1. (mar mo t ) s. f. 1°   Quadrupède rongeur de l ordre des loirs, qui dort l hiver, nom vulgaire et spécifique de l arctomys marmotte. Faire danser la marmotte. •   ....Quand la race escarbote Est en quartier d hiver, et, comme la marmotte, Se… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Marmotte — (Беттмеральп,Швейцария) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Alpmatten, 3992 Беттмеральп, Швейц …   Каталог отелей

  • marmotte — Marmotte. s. f. Sorte de gros rat de montagne qui dort durant l hiver. Cet homme dort comme une marmotte …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Marmotte — (franz.), soviel wie Murmeltier …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Marmotte — (frz.), Murmeltier …   Kleines Konversations-Lexikon

  • marmotté — marmotté, ée (mar mo té, tée) part. passé de marmotter. Des prières marmottées …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • marmotte — nf. (animal) : MARMOTA (Albanais.001, Annecy, Chambéry, Cordon, Sixt.130, Villards Thônes), marmôta (001.BEA., Aix, Bessans), R. fr. NDE. marmot < DEF.714 maraud, ég. l. murem montanum <rat de montagne>. N. : La graisse de marmotte… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • MARMOTTE — s. f. Quadrupède de l ordre des Rongeurs, qui vit dans les montagnes, et qui est en léthargie pendant l hiver. Dormir comme une marmotte. Faire danser la marmotte …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MARMOTTE — n. f. T. de Zoologie Quadrupède de l’ordre des Rongeurs, qui vit dans les montagnes et qui est en léthargie pendant l’hiver. Les petits ramoneurs savoyards faisaient danser leur marmotte. Dormir comme une marmotte …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.