Maaouiya Ould Taya


Maaouiya Ould Taya

Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taya.
Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya
معاوية ولد سيد أحمد الطايع
2e président de la
République islamique de Mauritanie
Mauritania gov ould taya 210 eng 30apr05.jpg
Le colonel Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya

Actuellement en fonction
Mandat
24 janvier 1992 - 3 août 2005
Depuis le 24 janvier 1992
{{{début mandat2}}} - {{{fin mandat2}}}
{{{début mandat3}}} - {{{fin mandat3}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Élu(e) le 24 janvier 1992
Réélu(e) le 12 décembre 1997
7 novembre 2003
Premier(s) ministre(s) Sidi Mohamed Ould Boubacar
Cheikh El Avia Ould Mohamed Khouna
Mohamed Lemine Ould Guig
Cheikh El Avia Ould Mohamed Khouna
Sghair Ould M’Bareck
Prédécesseur Lui-même (président du Comité militaire de salut national)
Successeur Ely Ould Mohamed Vall (président du Conseil militaire pour la justice et la démocratie)
Élu(e) le {{{élection2}}}
Élu(e) le {{{élection3}}}
Élu(e) le {{{élection4}}}

Autres fonctions
Premier ministre mauritanien
Mandat
25 avril 1981 - 8 mars 1984
Président Mohamed Khouna Ould Haidalla
Président de la République {{{président de la république1}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat1}}}
Monarque {{{monarque1}}}
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil1}}}
Premier ministre {{{premier ministre1}}}
Chancelier {{{chancelier1}}}
Gouvernement {{{gouvernement1}}}
Prédécesseur Sid’Ahmed Ould Bneijara
Successeur Mohamed Khouna Ould Haidalla

{{{fonction2}}}
Mandat
12 décembre 1984 - 18 avril 1992
Président Lui-même (président du Comité militaire de salut national)
Président de la République {{{président de la république2}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat2}}}
Monarque {{{monarque2}}}
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil2}}}
Premier ministre {{{premier ministre2}}}
Chancelier {{{chancelier2}}}
Gouvernement {{{gouvernement2}}}
Prédécesseur Mohamed Khouna Ould Haidalla
Successeur Sidi Mohamed Ould Boubacar

Président du Comité militaire de salut national de la République islamique de Mauritanie
Mandat
12 décembre 1984 - 24 janvier 1992
Président {{{président3}}}
Président de la République {{{président de la république3}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil3}}}
Premier ministre Lui-même
Chancelier {{{chancelier3}}}
Gouvernement {{{gouvernement3}}}
Prédécesseur Mohamed Khouna Ould Haidalla
Successeur Lui-même (président de la République)

{{{fonction4}}}
Mandat
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président de la République {{{président de la république4}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil4}}}
Premier ministre {{{premier ministre4}}}
Chancelier {{{chancelier4}}}
Gouvernement {{{gouvernement4}}}

{{{fonction5}}}
Mandat
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président de la République {{{président de la république5}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil5}}}
Premier ministre {{{premier ministre5}}}
Chancelier {{{chancelier5}}}
Gouvernement {{{gouvernement5}}}

{{{fonction6}}}
Mandat
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président de la République {{{président de la république6}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil6}}}
Premier ministre {{{premier ministre6}}}
Chancelier {{{chancelier6}}}
Gouvernement {{{gouvernement6}}}

{{{fonction7}}}
Mandat
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président de la République {{{président de la république7}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil7}}}
Premier ministre {{{premier ministre7}}}
Chancelier {{{chancelier7}}}
Gouvernement {{{gouvernement7}}}

{{{fonction8}}}
Mandat
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président de la République {{{président de la république8}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil8}}}
Premier ministre {{{premier ministre8}}}
Chancelier {{{chancelier8}}}
Gouvernement {{{gouvernement8}}}

{{{fonction9}}}
Mandat
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président de la République {{{président de la république9}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil9}}}
Premier ministre {{{premier ministre9}}}
Chancelier {{{chancelier9}}}
Gouvernement {{{gouvernement9}}}

{{{fonction10}}}
Mandat
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président de la République {{{président de la république10}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil10}}}
Premier ministre {{{premier ministre10}}}
Chancelier {{{chancelier10}}}
Gouvernement {{{gouvernement10}}}

{{{fonction11}}}
Mandat
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président {{{président11}}}
Président de la République {{{président de la république11}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat11}}}
Monarque {{{monarque11}}}
Gouverneur général {{{gouverneur11}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil11}}}
Premier ministre {{{premier ministre11}}}
Chancelier {{{chancelier11}}}
Gouvernement {{{gouvernement11}}}

Biographie
Nom de naissance {{{nom naissance}}}
Naissance 1943
Flag of Mauritania.svg Atar (Mauritanie)
Décès {{{décès}}}
{{{lieu décès}}}
Nature du décès {{{nature}}}
Nationalité mauritanienne
Conjoint(s)
Enfant(s)
Diplômé
Profession Militaire
Occupations {{{occupation}}}
Résidence(s)
Religion {{{religion}}}
Signature {{{signature}}}

EscudoMauritania.PNG
Premiers ministres mauritaniens
Présidents de la République islamique de Mauritanie

Le colonel Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya (en arabe معاوية ولد سيد أحمد الطايع), né en 1943 à Atar, est un militaire et homme politique mauritanien.

L'ascension

Militaire de carrière, Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya commande la gendarmerie nationale avant de devenir chef d’état-major puis Premier ministre (1981-1984) et ministre de la Défense. Il préside le Comité militaire de salut national qui renverse Mohamed Khouna Ould Haidalla en 1984. En 1991, il proclame une nouvelle Constitution, instaure le multipartisme et créé le Parti républicain démocratique et social. En 1992, il est élu président de la République et est réélu en 1997, malgré de fortes contestations sur l'état des libertés dans le pays.

À partir de 1999, Taya instaure des relations étroites avec Israël, ce qui l'isole politiquement au sein de la Ligue arabe ainsi que dans son propre pays. La Mauritanie est en effet l'un des trois seuls pays de la Ligue arabe avec l'Égypte et la Jordanie à avoir des liens diplomatiques avec Israël.

Taya réprima durement les mouvements islamistes qui se développèrent dans le désert. Les groupement salafistes profitaient du désert mauritanien pour se réfugier et repartir ensuite en Algérie. Les groupements salafistes algériens étant liés à al-Qaida, Ould Taya a bénéficié du soutien militaire des États-Unis dans sa lutte. Ould Taya réprima tout aussi durement son opposition.

Depuis 1999, plusieurs coups d'État ont tenté de renverser le président Taya dont celui des islamistes des cavaliers du changement en juin 2003. Le procès de ces putschistes a donné en spectacle une justice qui tentait en vain de lutter contre la volonté du pouvoir de Nouakchott.

D'importants gisements pétroliers furent découverts au large de la côte mauritanienne. L'extraction doit commencer en 2006 mais les revenus provenant du pétrole affluaient déjà dans les caisses de l'État créant une embellie économique.


La chute

Le 3 août 2005, l'armée, au travers du Conseil militaire pour la justice et la démocratie, prend le pouvoir pour officiellement mettre fin au régime totalitaire du président Taya et mettre en place de véritables institutions démocratiques. Le putsch eut lieu alors que le président était sur le chemin du retour de Riyad où il avait assisté la veille aux funérailles du roi Fahd d'Arabie saoudite. Son avion s'est finalement posé à Niamey (Niger) avant qu'il ne se rende en Gambie puis au Qatar où il obtient finalement l'asile politique.

En avril 2006, il est autorisé à revenir en Mauritanie sous condition de ne pas participer à la prochaine élection présidentielle.

Wikinews-logo.svg

Wikinews propose des actualités concernant « Le pouvoir aux mains de l'armée en Mauritanie ».

Ce document provient de « Maaouiya Ould Sid%27Ahmed Taya ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maaouiya Ould Taya de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya — Pour les articles homonymes, voir Taya. Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya معاوية ولد سيد أحمد الطايع Le colonel Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya …   Wikipédia en Français

  • Maaouiya Ould Sid Ahmed Taya — Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya (* 1941, n. a. A. 1943 in Atar) war von 1984 bis 2005 Staatspräsident von Mauretanien. Taya ist auch bekannt unter der arabischen Transliteration seines Namens معاوية ولد سيد احمد الطايع… …   Deutsch Wikipedia

  • Maaouya Ould Taya — Maaouiya Ould Sid Ahmed Taya Pour les articles homonymes, voir Taya. Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya معاوية ولد سيد أحمد الطايع …   Wikipédia en Français

  • Ould Mohamed Vall — Ely Ould Mohamed Vall Ely Ould Mohamed Vall إعلي ولد محمد فال Président du Conseil militaire pour la justice et la démocratie de la République islamique de Mauritan …   Wikipédia en Français

  • Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya — معاوية ولد سيد أحمد الطايع President of Mauritania In office 12 December 1984 – 3 August 2005 Preceded by Mohamed Khouna Ould Haidalla …   Wikipedia

  • Ali Ould Mohamed Val — Ely Ould Mohamed Vall Ely Ould Mohamed Vall إعلي ولد محمد فال Président du Conseil militaire pour la justice et la démocratie de la République islamique de Mauritan …   Wikipédia en Français

  • Ely Ould Mohamed Vall — Pour les articles homonymes, voir Vall. Ely Ould Mohamed Vall إعلي ولد محمد فال …   Wikipédia en Français

  • Ely Ould Mohammed Vall — Ely Ould Mohamed Vall Ely Ould Mohamed Vall إعلي ولد محمد فال Président du Conseil militaire pour la justice et la démocratie de la République islamique de Mauritan …   Wikipédia en Français

  • Maaouya Ould Sid Ahmed Taya — Maaouiya Ould Sid Ahmed Taya Pour les articles homonymes, voir Taya. Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya معاوية ولد سيد أحمد الطايع …   Wikipédia en Français

  • Maaouya Ould Sid`Ahmed Taya — Maaouiya Ould Sid Ahmed Taya Pour les articles homonymes, voir Taya. Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya معاوية ولد سيد أحمد الطايع …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.