MC Jean Gab'1


MC Jean Gab'1
MC Jean Gab'1
Surnom Le Fossoyeur, Gab'1
Nom Charles M'Bouss
Naissance 28 janvier 1967
Paris 15e, Drapeau de France France
Pays d’origine Drapeau de France France / Drapeau du Cameroun Cameroun
Activité principale Rappeur, Acteur
Genre musical Rap français
Labels Doeen Damage
Site officiel myspace.com/mcjeangab1

Entourage Requins Vicieux
Doc Gynéco
Ministère AMER
Ärsenik

MC Jean Gab'1 (de son vrai nom Charles M'Bouss), né le 28 janvier 1967, est rappeur français d'origine camerounaise, connu pour sa chanson J't'emmerde.

Sommaire

Biographie

MC Jean Gab'1 est né à Paris dans le 15e arrondissement le 28 janvier 1967. Ses parents divorcent lorsqu'il a 8 ans, sa mère obtenant le droit de garde, le père l'assassine ainsi que son conjoint en 1977[1], et écope de cinq ans et demi de prison pour crime passionnel. Orphelin, MC Jean Gab'1 passera dix ans de sa vie à la DDASS. Il passera plus tard sept ans en prison pour braquage[1] (cinq ans en Allemagne et deux ans en France). Il a 12 frères et soeurs.

À partir des années 1980, il est membre du collectif Les Requins Vicieux, comprenant entre autres Maurice du label Doeen Damage, ou Lucien « Papalu ».

Assez éclectique, MC Jean Gab'1 écoutait également du rock dans sa jeunesse[2], comme Kiss ou Trust. En 1998, alors qu'il souhaite écrire un livre, Doc Gynéco le pousse à rapper sur sa compilation Liaisons dangereuses.

MC Jean Gab'1 dit avoir choisi ce pseudonyme en hommage à l'acteur Jean Gabin qui interprète le rôle de Charles (le vrai prénom de Gab'1), un ancien braqueur sortant de prison, dans Mélodie en sous-sol, mais aussi parce que « gab ein » signifie « inspira » ou « a inspiré » en allemand[2].

« J’t’emmerde »

Sa chanson « J’t’emmerde », dans laquelle il « balance » le passé de plusieurs rappeurs et groupes de rap français célèbres, connaît un vif succès du fait de la polémique qu'elle engendre. MC Jean Gab’1 met beaucoup de stars du hip-hop français dans le même panier. Suite à cette chanson, cinq ans plus tard (le 21 juillet 2007) une bagarre éclate entre MC Jean Gab’1 et sept personnes dont les rappeurs Kery James et Rohff[3], d'où MC Jean Gab’1 prendra une petite blessure. Kery James donnera sa version des faits[4] et Rohff s'exprimera violemment sur MC Jean Gab’1 et Jo Dalton[5].

Les artistes visés

  • Tous les DJ français.
  • Arsenik : « Quant aux crocos qui m’ont pompé j’t’emmerde, sachez qu’on se souvient du premier et pas du deuxième... »
  • Booba : « Booba, Booba, mon petit ourson / Et nique sa mère la réinsertion, même pas re-noi même pas rabza / Juste un jaune d’oeuf mal sé-ca »
  • B.O.S.S. : « Encore un coup foireux comme le B.O.S.S, Boulets Organisés qui Sucent et Sniffent [...] même si y’en a qu’un qui sort des briques »
  • Fonky Family : « Ambiance scandale, danse de pédales, sentez bien la chaleur, dans ton cul / Marseille, ça pue, c'est sale, pas vrai ? / Et ton art de rue est bien propre, doudoune au soleil / Et 306 cab à Paname sont obsolètes, [...] la Fonky Family c'est fini. »
  • Matt Houston : « Street life, eh, c’est ça ma couille / Balance ta cendrillon du ghetto sur l’trottoir »
  • Kery James : « Rappelle-toi le mélancolique. Tu fais dans la purée Mousseline, car pour un muslim, t'aurais dû déjà changer de blaze, ça sent le gaz, Allah U akhbar, la première qualité d’un muslim c'est d'être humble / Tu l’es pas, et sache que la religion n’est pas un sprint, mais une course de fond, alors pense à ceux qui pratiquent depuis 20 ou 40 ans, et qui n’en font pas tout un boucan. »
  • La Brigade : « 12, et pas un cerveau, fallait qu’on revienne, quitte à collaborer avec l’autre facho. »
  • Pierpoljak : « J’en place une spéciale pour toi, Pierpoljako / J’sais pas chanter, mais j’sais bien ratonner / Car tatoué tu l’es encore, et v’là l’envers du décor / hé, le comble du racisme, c’est de tringler ce qui l’rebute. »
  • Lady Laistee : « Honneur aux dames — la mygale ? Non la tronchonneuse, avant de donner des leçons, Regarde avec qui t’as fais un rejeton / et si, si seulement t’avais pas baissé ton froc pour en arriver là / Eh ouais c’est vrai ce jour là t’en avais pas, et si, avec des scies, malheureusement j’coupe du bois. »
  • Lord Kossity : « Ko-ssi-ty, rude boy, faut qu’il prenne une baffe pour qu’il comprenne, this is it, this is it / Grande saucisse, parle si bien de ses sosies dans ses chansons, zgueg, sseuf’, et pourtant il prend du côté pile, y’en a qui z’ont l’emballage et pas le contenu, et ce qui gigote dans ton calcife est aussi chétif que chez « Garbit ». »
  • Pit Baccardi : « Mais, c'est qui qui jappe comme ça ? / Eh, plutôt timide pour un pit, un épagneul sorti tout droit de la SPA / Eh, on t’aurait blazé Mick Macardi, ça t’aurait pas titillé, tu tapes un coup à gauche, tu tapes un coup à droite... »
  • Rockin Squat : du groupe (Assassin) « Des squats, t’en as qu'l’odeur, et rien d’un assassin, enfance dorée, c’est l’hôpital qui s’fout de la charité, shoote-toi, chouffe-toi dans une glace, Car c’que tu vois c’est dégueulasse. Eh renoi...oups ! T’as rasé tes tiffs, Ba-by-lone... j’t’emmerde »
  • Saïan Supa Crew : « Ça y est, v’là le super crew, bambam bougli down, chaka chaka, on n’y comprend qu’dalle... »
  • Suprême NTM : « Authentiques sur l’papelard, alors qu’ces deux-là voulaient s'rentrer dans le lard / Eh tout n’est pas si facile, et qu’est-ce t’attends pour le foutre au feu et t’foutre au feu/l'argent pourrit les gens, c'est plus un sentiment. »
  • Sheryo : « S.H.E.R.Y.O, rap d’immigrés à bon dos!, tu défie p’t’être X-Or, c’qui fera pas de toi un cador /King de la récup’ et sans réput’, ta révolution c’est Virgin, le pognon /On sait même pas si c’est un râteau ou un cageot, eh tu te prends pour le nombril du monde / Alors que t’en es que le trou du cul, continue l’impro. »
  • Sully Sefil : « La syphilis dans le rap ça fait bizarre, et pour bronzer je crois que t'as besoin d'une passoire. »
  • IV My People : « F.M.P., fanfarons managés par une pute » (« FMP » pour « For My People »)

Plusieurs rappeurs visés ont d'ailleurs répondu en chanson depuis :

  • JoeyStarr - « T’es qu'une pompe à vélo / Tu vis dans le colon de Gynéco » ;
  • Booba - « Avec ton blaze qui pue la défaite (...) J't'emmerde, ton rap de merde tout l'monde s'en bat les yecous (...) Lourd son qui met la pression » ;
  • B.O.S.S. - « Fuck MC Jean Gab’1 » ;
  • Sheryo - « MC Grand Gamin » ;
  • Pierpoljak - « Poisson Pas-né » ;
  • Rockin Squat - « Gangster ? » ;
  • Disiz la Peste - « Inspecteur Disiz » (il le dénonce comme un chef de l'opposition dans le sens gouvernemental et politique) ;
  • Kery James -« J’rap pas torse nu ; j’rap le ventre ouvert » (en référence au clip de « J’t’emmerde ») ;
  • Rohff - « Pleure pas ».

Les raisons des attaques

  • Booba : MC Jean Gab’1 reproche a Booba de ne pas avoir vécu ce qu’il raconte dans ses chansons.
  • B.O.S.S. : MC Jean Gab’1 reproche aux B.O.S.S. de ne plus faire leur métier de DJ de façon correcte ; il les appelle d'ailleurs « les faux DJ ». Plusieurs histoires d’ordre personnel entrent aussi en ligne de compte pour MC Jean Gab’1, car il connaît Joey Starr et DJ Spank depuis les années 1980, ils ont même été amis. Dans Reality Mag, JoeyStarr avoue que Jean Gab'1 aurait travaillé dans son service d'ordre, ce que nie l'intéressé.
  • Fonky Family : Il est reproché à la Fonky Family de parler de rue sans réellement la refléter (en particulier sur le titre « Art de rue »).
  • Kery James : MC Jean Gab’1 lui reproche de ne pas avoir changé de nom d’artiste après sa conversion à la religion musulmane des suites de l’assassinat de Las Montana. Et surtout de parler beaucoup d’islam sans être humble quand d’autres la pratiquent bien plus discrètement.
  • La Brigade : MC Jean Gab’1 reproche à La Brigade d’avoir fait une chanson avec Pierpoljak (voir plus bas)...
  • Lady Laistee : Le père de ses enfants est Sébastien Farran, qui dirige avec Joeystarr le label B.O.S.S. qui a produit son premier album.
  • Lord Kossity : MC Jean Gab’1 reproche à Lord Kossity de ne pas assumer sa bisexualité présumée...
  • Pierpoljak : Il lui est reproché sa jeunesse de skinhead, d’avoir été raciste et d’avoir participé à des ratonnades. Il reproche aussi à l’intéressé d’avoir gardé son tatouage en forme de croix gammée sur l’avant bras (« car tatoué tu l’es encore et v’la l'envers du décor »).
  • Pit Baccardi : Le reproche fait à Pit Baccardi concerne le choix du pseudonyme se référant à ce type de chien féroce, alors qu’il n’a ni le charisme ni l’agressivité s’y rapportant dans ses chansons. Et de continuer sur les collectifs : Section Est (ATK, CMP...), Time Bomb, Secteur Ä, Noyau dur...
  • Rockin Squat : Il lui est reproché de parler de la rue et d’être engagé contre les inégalités sociales alors qu’il est issu d'une famille plutôt aisée (fils de Jean-Pierre Cassel).
  • Suprême NTM : MC Jean Gab’1 fait tout d’abord allusion au fait que JoeyStarr ait plusieurs fois critiqué l’autre chanteur du groupe Suprême NTM Kool Shen, qu’il aurait eu des choses à lui reprocher mais ne les aurait pas dites directement. Il aborde ensuite le fait que le groupe se soit fait pervertir par l’argent, tandis qu’il revendiquait un côté « underground » (JoeyStarr, dans son premier album solo sorti fin 2006, reproche d’ailleurs à son ancien camarade Kool Shen de ne « penser qu'à sa gueule et à l'oseille »). Enfin, il attaque Kool Shen, qui n’est pas issu d'un quartier chaud de Seine Saint Denis. À ce sujet d’ailleurs, JoeyStarr lui-même disait que Kool Shen est complexé de ne pas venir du plus profond de la rue, ce qu’il ne considère pas comme un mérite en soi.
  • Sheryo : L’artiste reproche à Sheryo d’avoir vanté l’autoproduction, le rap indépendant et l’anti-commercialisation du rap par les majors dans le collectif musical Anfalsh alors qu’il avait signé avec la maison de production Virgin (après avoir signé, il aurait eu des soucis avec sa maison de disques à cause du morceau « Je reste underground » dans lequel il attaque violemment Akhenaton du groupe IAM.)
  • Sully Sefil : MC Jean Gab’1 fait allusion aux taches de rousseurs que l’artiste possède sur le visage.
  • ärsenik : MC Jean Gab’1 reproche aux deux frères Lino et Calbo de lui avoir volé le titre et les thèmes abordés dans « J’t’emmerde ».
  • IV My People : MC Jean Gab’1 reproche à ce label de faire du rap commercial.
  • Saïan Supa Crew : MC Jean Gab’1 leur reproche un surplus de bruits vocaux au détriment de la clarté de leurs textes.

MC Jean Gab’1 reproche aussi aux DJ de ne plus jouer de rap français alors qu’ils cherchent à faire des mixtapes par tous les moyens.

Autres œuvres

Son album autobiographique, Ma Vie, conte tour à tour l’emprisonnement en Allemagne (« Donjon »), la vie des enfants de la DDASS (« Enfants de la DDASS »), une visite de Paris de nuit (« Mes deux amours »), sa colère contre les inégalités (« Anti »), l’endoctrinement des religions (« 33 comme l'autre »), la perte douloureuse de sa mère et d’amis proches (« À nos chers disparus »).

« L’homme a toujours voulu croire en quoi que ce soit, car il est difficile de croire en soi. »

Depuis la sortie de cet album, MC Jean Gab’1 est apparu dans le film Banlieue 13 - Ultimatum, produit par Luc Besson, ainsi que jouant le rôle principal du film Black, réalisé par Pierre Laffargue.

Il apparait aussi dans le film Seuls Two dans lequel jouent en tête d’affiche Éric et Ramzy. Il interprète le rôle d’un gangster, en compagnie de Omar Sy, voulant la peau de Curtis, personnage joué par Ramzy.

En 2010, il signe un retour remarqué avec son single polémique La Marseillaise, annonçant l’album Seul... Je t’emmerde et la sortie d’une mixtape Hors Série volume 1 qui réunit « J’t’emmerde » ainsi que des parodies et des titres auparavant éparpillés sur divers projets. Toujours en 2010, il sort le tube « Cabouche ».

Discographie

Albums :

Maxis :

  • Mec À L'Ancienne / Streetlife (1998)
  • J't'emmerde (2003)
  • OCB (2003)

Mixtapes :

  • Du Rire Et Des Gnons (2005)
  • Hors Série Volume 1 (2010)

Participations à des compilations et « featurings »

Doc Gyneco, feat. MC Jean Gab'1, JP, Pitchou - Janis sur l'album de Gyneco, Liaisons Dangereuses
Doc Gyneco, feat. MC Jean Gab'1 & Mafia Trece - Paranoia sur l'album de Gyneco, Liaisons Dangereuses
MC Jean Gab'1, feat. Delta, Cynefro, Fdy et Karl - Parait qu't'es hardcore sur la mixtape Première classe vol. 1
N.A.P., feat. Hamcho, Don Siver & MC Jean Gab'1 - On est les meilleurs sur l'album d'N.A.P, À L'Intérieur De Nous
MC Jean Gab'1, feat. Nuttea - Hé Hé Hé sur la mixtape Hostile 2000 Vol.2
MC Jean Gab'1 - Laisse béton sur la mixtape Hexagone 2001
Less du Neuf, feat. MC Jean Gab'1 - Bouffés par le système sur l'album de Less Du Neuf, Le Temps D'Une Vie
MC Jean Gab'1, feat. Hoche - Freestyle sur la mixtage Pur Son Ghetto
Fdy Phenomen, feat. MC Jean Gab'1 - J'm'en fous sur l'album de Fdy, Ca D'vait Arriver
MC Jean Gab'1 - Encore une empreinte sur la compile Fat Taf
Def Kev & Eldin / MC Jean Gab'1 - Keine Politik sur la compilation French Connection (Kopfnicker Records)
Lyricson, feat. MC Jean Gab'1 - Don't Be No Foolish sur l'album de Lyricson, Born To Go High
Starflam, feat. MC Jean Gab'1 & JP 12 Less du Neuf - T'sais bien sur l'album de Starflam, Donne moi de l'amour
Less du Neuf, feat. MC Jean Gab'1 - Freestyle sur la mixtape Explishit Lyrics Vol. 1
MC Jean Gab'1 - Donjon sur la compile Donjon
Less du Neuf, feat. MC Jean Gab'1 - Clan Campbell sur la mixtape Hematom Resurrection
Less du Neuf, feat. MC Jean Gab'1 - Du Coq à l'Âne sur la mixtape Collectif Rap 3
MC Jean Gab'1 - La danse des poucaves sur la mixtape Illicite Projet
MC Jean Gab'1, feat. Royce - Internationally Known sur la mixtape The Basement
MC Jean Gab'1, feat. Crime Team - 1.9 connection sur la mixtape Rap Indé
Despo'Rutti, feat. MC Jean Gab'1 - Bolide sur le Street CD de Despo, Les sirènes du charbon
MC Jean Gab'1, feat. Baron G - Pile ou face sur la mixtape CNL Cartel Presente Les Gars Qui N'ont Pas Cédé
MC Jean Gab'1 - Accroche-toi sur la BO du film Scorpion
Stomy Bugsy, feat. MC Jean Gab'1 - Associations de malfaiteurs, Rimes Passionnelles
MC Jean Gab'1 - Une ptite danse - Mon arrondissement favori'
Black - BO du film

Clips

  • « J’t’emmerde » (2004)
  • « Donjon »
  • « Enfants de la DDASS »
  • « Cabouche » (2010)

Filmographie

Notes et références

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article MC Jean Gab'1 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mc jean gab'1 — Nom Charles M Bouss Naissance 28 janvier 1967 Paris 15e,  France Profession(s) …   Wikipédia en Français

  • MC Jean Gab'1 — MC Jean Gab’1 Charles M Bouss Род деятельности: актёр, репер Дата рождения: 28 января 1967(1967 01 28) …   Википедия

  • Jean Genet — Jean Genet, 1983 Jean Genet (ʒɑ̃ ʒəˈnɛ) (* 19. Dezember 1910 in Paris; † 15. April 1986 ebenda) war ein französischer Romanautor, Dramatiker und Poet …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Baptiste Lully — (ursprünglich Giovanni Battista Lulli; * 28. November 1632 in Florenz; † 22. März 1687 in Paris) war ein italienischer Komponist, der den größten Teil seines Lebens für den Hof Ludwigs XIV. arbeitete. Er wurde 1661 französisc …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Baptiste Lully — (ursprünglich Giovanni Battista Lulli; * 28. November 1632 in Florenz; † 22. März 1687 in Paris) war ein Komponist italienischer Herkunft, der den größten Teil seines Lebens für den Hof Ludwigs XIV. arbeitete. Er wurde 1661 französischer Bürger.… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Jacques Rousseau — Jean Jacques Rousseau, Pastell von Maurice Quentin de La Tour, 1753 Jean Jacques Rousseau (* 28. Juni 1712 in Genf; † 2. Juli 1778 in Ermenonville bei Paris) war ein Genfer Schriftsteller …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Barrue — Jean Barrué Jean Barrué né le 16 août 1902 à Bordeaux et décédé le 26 août 1989 à Bordeaux, fut un militant communiste français puis syndicaliste révolutionnaire et anarchiste. Il prend part, en 1920, à la création du Parti communiste français… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Paul Belmondo — bei den Filmfestspielen von Cannes 2001. Jean Paul Belmondo (* 9. April 1933 in Neuilly sur Seine) ist ein französischer Film und Theaterschauspieler. Belmondo wurde in den späten 1950er Jahren zunächst als einer der wichtigsten Darsteller der… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Gebser — (* 20. August 1905 in Posen; † 14. Mai 1973 in Wabern bei Bern) war Philosoph, Schriftsteller und Übersetzer. Als Vertreter der Integralen Theorie strebte er danach, wissenschaftliche und spirituelle Erkenntnisse zu verbinden. In diesem Kontext… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Le Reverend de Bougy — Jean le Reverend, Marquis de Bougy (* 1617; † 1658) war Lieutenant Général der französischen Armee unter König Ludwig XIV. Leben Jean de Bougy (auch Bougi oder Bougis geschrieben) stammte aus dem alten französischen Adelsgeschlecht Révérend de… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.