Louis Pradel


Louis Pradel
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pradel.

Louis Pradel, né le 15 décembre 1906 à Lyon et mort le 27 novembre 1976 à Lyon, a été maire de Lyon de 1957 à 1976.

Sommaire

Biographie

Il succède à Édouard Herriot, dont il était l'adjoint aux sports et aux beaux-arts, le 14 avril 1957 à la mairie de Lyon. Alors qu'Herriot était un centriste de gauche, membre du Parti radical-socialiste, Louis Pradel était un non-inscrit, proche du centre droit.

Son élection comme maire de Lyon est confirmée par les électeurs lors des municipales de 1959. Les élections suivantes, en 1965, s'annoncent nettement plus difficiles. Le pouvoir gaulliste a changé le mode de scrutin et instauré un vote par listes bloquées dans chaque arrondissement de la ville. L'UNR/UDT qui a remporté une forte majorité des suffrages lyonnais lors des élections législatives précédentes (1962) compte bien en profiter pour marginaliser Louis Pradel et porter à la mairie centrale son leader, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Maurice Herzog.

Pour faire front, Louis Pradel crée son propre parti, le P.R.A.D.E.L.: "pour la réalisation active des espérances lyonnaises", et investit , sous cette étiquette, une liste dans chacun des arrondissements. Il parvient ainsi à créer autour de son nom une dynamique électorale municipale, apolitique et ... lyonnaise, qui lui fait remporter, dès le premier tour, la totalité des arrondissements.

Dès lors, la majorité municipale de Louis Pradel ne sera plus contestée que par la Gauche, nettement minoritaire au demeurant. Evitant soigneusement toute prise de position tranchée sur les questions de politique nationale, Louis Pradel refusera toujours de briguer un mandat parlementaire. Son positionnement personnel le confirme au centre-droit, avec une coloration légèrement anti-gaulliste, qu'atteste sa majorité municipale qui va des indépendants-paysans aux figures notables de la franc-maçonnerie, en passant par le soutien discret apporté au retour en politique, en 1973, de l'ex-OAS, Jacques Soustelle, et qui, encore en exil, retrouve à Lyon un siège de député.

Omniprésent dans sa ville, sur les chantiers, dans la rue, dans les écoles, apparaissant lui-même dans toutes les manifestations et événements de la vie locale, "Loulou Pradel" - que les Lyonnais appellent couramment eux-mêmes "Zizi" - jouira longtemps d'une popularité locale exceptionnellement forte que le principal quotidien local, Le Progrès de Lyon, se charge d'entretenir complaisamment.

Expert en assurances automobiles de métier, Louis Pradel a consacré l'essentiel de ses trois mandats à moderniser la ville et à y faciliter la circulation automobile.

Il est à l'origine de nombreuses réalisations :

Son goût pour les grands travaux lui ont valu le surnom de Zizi béton.

Atteint d'un cancer, il meurt quelques mois avant la mise en service du métro. Son successeur est Francisque Collomb.

Son nom a été donné à une place proche de l'hôtel de ville de Lyon, avec son portrait sculpté dans le bronze par Ipoustéguy, réalisée dans le cadre des travaux du métro et de ce fait à la station Hôtel-de-Ville - Louis Pradel, à l'hôpital cardio-vasculaire et pneumologique de Lyon et à une maison de retraite de la Croix-Rousse.

Œuvre

Bibliographie

Louis Pradel, maire de Lyon : voyage au cœur du pouvoir municipal / Laurent Sauzay. - Lyon : Éd. lyonnaises d'art et d'histoire, 1998. - ISBN 2-84147-074-1

Lien externe

Réponse du Guichet du Savoir

Précédé par Louis Pradel Suivi par
Édouard Herriot
Blason ville fr Lyon (Rhone).svg
Maire de Lyon
1957-1976
Francisque Collomb

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis Pradel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Louis Pradel — (* 15. Dezember 1906 in Lyon; † 27. November 1976 ebenda) war ein französischer Politiker und von 1957 bis 1976 Bürgermeister der Stadt Lyon. Pradel folgte im Amt Édouard Herriot, unter dem er die Funktion des Kultur und Sportstadtrats ausgeübt… …   Deutsch Wikipedia

  • Place Louis-Pradel — Situation Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Hotel de Ville - Louis Pradel (metro de Lyon) — Hôtel de Ville Louis Pradel (métro de Lyon) Hôtel de Ville Louis Pradel Véhicule   …   Wikipédia en Français

  • Hôtel de Ville - Louis Pradel (métro de Lyon) — Hôtel de Ville Louis Pradel Véhicule   …   Wikipédia en Français

  • Hôtel de ville - louis pradel (métro de lyon) — Hôtel de Ville Louis Pradel Véhicule   …   Wikipédia en Français

  • Pradel — ist der Familienname folgender Personen: Friedrich Pradel (* 1901), Polizeikommissar, im Reichssicherheitshauptamt zuständig für die Entwicklung von Gaswagen Joseph Pradel (* 1888; † unbekannt), deutscher Politiker (Zentrum) Louis Pradel… …   Deutsch Wikipedia

  • Pradel — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Pradel est un nom de famille notamment porté par : Seymour Pradel (1875 1943), poète, journaliste, professeur et homme politique… …   Wikipédia en Français

  • Louis de Fourcaud — Louis de Fourcaud, eigentl. Louis de Bousès de Fourcaud, (* 5. November 1851 in Beaumarchés, Dépt. Gers; † 19. Oktober 1914 ebenda) war ein französischer Journalist, Kunstkritiker und Schriftsteller. Fourcaud begann nach seiner Schulzeit ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Louis II du Bouchet de Sourches — François Hubert Drouais, Le marquis de Sourches et sa famille, 1756. Versailles, Château de Versailles. Louis II du Bouchet de Sourches, 3e marquis de Sourches (1746), comte de Montsoreau, est un militaire et un grand officier de la monarchie… …   Wikipédia en Français

  • Université de Lyon II - Louis Lumière — Université Lyon 2 Université Lumière Lyon 2 Informations Fondation 1973 Type Université publique Budget 73 M€ (en 2005) Dotation 31 M€ (en 2005) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.