DÉCHARGE


DÉCHARGE
n. f.

Action par laquelle on ôte d’une voiture, d’un chariot, les ballots, les marchandises et autres objets dont ils sont chargés. Assister à la décharge d’un ballot. Les voituriers sont obligés de faire la décharge de leurs marchandises en tel endroit.

Il se dit aussi en parlant des Bateaux, des charrettes, des bêtes de somme sur lesquels des marchandises sont chargées. Se trouver à la décharge d’un wagon, d’un paquebot.

Il se dit, en termes d’Architecture, d’une Construction faite pour soulager quelque partie d’un édifice du poids qui est au-dessus.

Il se dit encore, surtout en termes de Jurisprudence, d’un Acte par lequel on déclare une personne quitte ou libérée d’une dette, d’un dépôt, etc. Décharge bonne et valable. On ne saurait lui rien demander, il a sa décharge. On lui a donné une décharge de tout. Demander, obtenir décharge. Donner quittance et décharge. Payer tant à la décharge de quelqu’un, à la décharge d’un compte, Payer tant en déduction de ce que doit quelqu’un, de ce qui est porté sur un compte. On dit aussi Porter une somme en décharge, Indiquer sur le registre, sur le compte, qu’elle a été acquittée.

Il signifie, en Matière criminelle, Justification, avantage qui résulte pour l’accusé des circonstances ou des dépositions favorables. Informer à charge et à décharge. Ils ont tous parlé à votre décharge. La déposition des témoins est à la décharge de l’accusé. Entendre les témoins à charge et à décharge.

Il signifie encore, dans un sens plus général, Soulagement. C’est une décharge considérable pour l’état. Je vous en avertis pour la décharge de ma conscience.

Il se dit aussi du Fait de plusieurs armes à feu qui tirent à la fois. Une décharge d’artillerie. Après avoir essuyé la première décharge des ennemis, on attaqua à la baïonnette. Ils firent d’abord une terrible décharge. La décharge d’une batterie, d’une mitrailleuse, etc. Le bruit d’une décharge.

La décharge électrique d’une pile, d’une batterie électrique, Explosion de l’électricité accumulée à la surface d’une machine, d’une batterie électrique.

Par extension et fam., Une décharge de coups de bâton, Une bastonnade.

Il signifie en outre écoulement des eaux d’un bassin, d’un canal, etc. Tuyau de décharge. La décharge des eaux surabondantes. Par analogie, Décharge de ventre, évacuation abondante qui débarrasse l’intestin.

Il se dit également de l’Ouverture qui donne issue aux eaux d’un étang, d’une fontaine, etc., soit pour les empêcher de déborder, soit pour qu’elles s’écoulent entièrement. Décharge de fond. Décharge de superficie. Pratiquer une décharge. La fontaine a sa décharge à deux pas de là.

Il se dit encore d’un Réservoir ou bassin qui reçoit le trop-plein d’une rivière, d’un lac, d’une fontaine, etc. établir une décharge.

Il s’est dit aussi du Lieu où, dans une maison, on serrait ce qui n’était pas d’un usage ordinaire, ou ce qui aurait causé de l’embarras. On dit aujourd’hui DÉBARRAS.

Décharge publique, Lieu où l’on dépose les débris provenant de démolitions, de matériaux inutiles, etc.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • décharge — [ deʃarʒ ] n. f. • 1330 « déchargement »; de dé et charge I ♦ 1 ♦ Vx Action de décharger (I). Mar. ⇒ déchargement. 2 ♦ Lieu où l on décharge. (1690) Mod. Décharge publique, où l on dépose, où l on jette des ordures, des déblais. ⇒ dépôt, dépotoir …   Encyclopédie Universelle

  • décharge — DÉCHARGE. s. f. L action par laquelle on décharge des hardes, des ballots, des marchandises. Se trouver à la décharge d un ballot. Les Messagers sont obligés de faire la décharge de leurs marchandises en tel endroit. f♛/b] Il se dit aussi Des… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Decharge — Décharge Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • déchargé — déchargé, ée (dé char jé, jée) part. passé. 1°   Qu on a ôté du chargement. •   À la fin, les trésors déchargés sur la plage Le tentèrent si bien qu il vendit son troupeau, Trafiqua de l argent, le mit entier sur l eau, LA FONT. Fabl. IV, 2.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Decharge — (fr., spr. Descharsch), 1) so v.w. Strebeband; 2) Nebenzimmer für Sachen, die man nahe zur Hand haben will; 3) von Ziegeln gemauerte Strebebogen über dem Sturze einer Thür od. Fensteröffnung; 4) Freisprechung von einer Verbindlichkeit, bes. des… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Decharge — (franz., spr. schársch ), »Entlastung« eines Rechnungsführers nach Ablegung der Rechnung durch Zustimmung zu derselben; daher dechargieren, entlasten, anerkennen. Besonders wichtig ist die D. für das Rechnungswesen öffentlicher Körperschaften,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Decharge — (frz., spr. scharsch ), Entlastung, Freisprechung von einer Verbindlichkeit, bes. des Rechnungsführers nach Ablegung der für richtig befundenen Rechnung; Bescheinigung einer Geschäftsvollendung; dechargieren, entlasten; Geschütze abfeuern oder… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Décharge — (frz. Descharsch), Entlastung; Bescheinigung bei Rechnungsgeschäften; das Abfeuern des Geschützes; dechargiren, entbinden, lossprechen …   Herders Conversations-Lexikon

  • DÉCHARGE — s. f. Action par laquelle on ôte d une voiture, d un chariot, etc., les ballots, les marchandises, ou autres objets dont ils sont chargés. Se trouver à la décharge d un ballot. Les voituriers sont obligés de faire la décharge de leurs… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • décharge — (dé char j ) s. f. 1°   Action de décharger des marchandises, des ballots, etc. placés sur une voiture, un bateau, une bête de somme. Faire la décharge des marchandises, des balles, des colis. 2°   Action de diminuer la charge, le faix. La… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.