OUVRIR


OUVRIR
v. tr.

Faire que ce qui était clos, fermé, ne le soit plus. Ouvrir une chambre. Ouvrir une armoire, un coffre. Ouvrir une caisse, un paquet. Ouvrir une lettre. Ouvrir une porte, une fenêtre, une grille, une barrière. Cette clef ouvre plusieurs serrures. Ouvrir le robinet d’une fontaine. Ouvrir des écluses. Ouvrez les rideaux. Ouvrir sa boutique. Cette porte s’ouvre mal. Absolument, Ouvrir à quelqu’un. Ouvrez, c’est moi. Les marchands n’ouvrent pas les jours de fête. Intransitivement, Cette porte n’ouvre jamais. Ce magasin n’ouvre pas le dimanche.

Cette porte ouvre sur le jardin, sur la cour, Elle donne accès dans le jardin, dans la cour.

Fig., Ouvrir sa maison à quelqu’un, L’accueillir, le recevoir chez soi.

Fig., Ma porte vous est ouverte, Vous pouvez me voir quand vous voudrez.

Fig., Ouvrir sa bourse à quelqu’un, Lui offrir de l’argent.

Fig., Ouvrir la porte aux abus, aux désordres, etc., Donner lieu, donner occasion aux abus, aux désordres.

OUVRIR signifie aussi écarter ce qui est replié, ce qui est joint. Ouvrir des noix. Ouvrir des huîtres. Les fleurs s’ouvrent. Ouvrir un livre. Ouvrir les rangs. Ouvrir la bouche, les yeux. Ouvrir les bras, les mains.

Fig., Ouvrir les bras à quelqu’un, L’accueillir avec empressement. Je l’ai reçu à bras ouverts.

Fig., Ouvrir la bouche, Parler. Il n’ose pas ouvrir la bouche.

Fig., J’avais la bouche ouverte pour vous le dire, J’allais vous en parler.

Le pape ouvre la bouche aux cardinaux nouvellement créés se dit en parlant de la Cérémonie par laquelle le pape donne aux cardinaux le droit de parler dans les consistoires.

Fig., Ouvrir les yeux, Regarder en redoublant d’attention. Ouvrez bien les yeux, et vous verrez que cette nuance est plus claire que l’autre. Il signifie aussi Voir, découvrir des choses qu’on n’avait pas remarquées auparavant. Il a ouvert les yeux sur les défauts de son fils.

Fig. et fam., Ouvrir de grands yeux, Voir, regarder avec surprise avec curiosité.

Fig., Ouvrir les yeux, faire ouvrir les yeux à quelqu’un sur quelque chose, Lui faire apercevoir certains aspects d’une chose, certains traits ou certains détails qui lui avaient échappé. Ce que je lui ai dit lui a ouvert les yeux, lui a fait ouvrir les yeux.

Fig., Ouvrir l’oeil, Prendre garde.

Fig., Dormir les yeux ouverts, Dormir à moitié, somnoler. Il signifie aussi Rester en éveil.

Fig., Ouvrir les oreilles, l’oreille, écouter attentivement. Ouvrez bien vos oreilles, Je vais vous raconter quelque chose d’intéressant. Il signifie encore écouter favorablement une proposition par quelque motif d’intérêt. Il a ouvert les oreilles, l’oreille à ce que je lui ai proposé.

Fig. et fam., Ouvrir ses oreilles toutes grandes, écouter avec étonnement, avec curiosité, avec une attention extrême.

Par extension et fig., Ouvrir l’esprit, Le rendre plus capable de connaître, de comprendre, de penser. Deux ou trois ans d’étude lui ont bien ouvert l’esprit. L’usage du monde et les voyages ouvrent l’esprit.

Fig., Ce mets ouvre l’appétit, Il donne de l’appétit, il excite l’appétit.

OUVRIR signifie aussi Entamer fendre, couper, percer quelque chose. Ouvrir un pâté. Ouvrir un melon. Ouvrir une pomme. Ouvrir un abcès. Ouvrir la veine. Ouvrir le ventre.

Il signifie aussi Pratiquer une ouverture une percée. On a ouvert une porte, une fenêtre dans ce mur. Il avait fait ouvrir une vue sur son voisin, on la lui a fait boucher. On a ouvert beaucoup de chemins, de routes dans cette forêt, dans ce bois. On dit dans le même sens Ouvrir un mur, ouvrir une forêt, un bois.

ouvriR signifie aussi Commencer à creuser, à fouiller. Ouvrir la tranchée. Ouvrir la terre pour faire un fossé. Ouvrir un canal. Ouvrir une mine. Ouvrir une carrière.

OUVRIR signifie aussi, tant au propre qu’au figuré, Rendre une chose accessible, en faciliter l’abord, le passage, l’occupation. Ouvrir les ports, les mers, les chemins. Ouvrir à quelqu’un le chemin des honneurs. Il lui a ouvert l’accès aux dignités. Il m’a ouvert la route de la fortune. Il lui a ouvert la carrière de l’administration. Une belle carrière s’ouvre devant vous.

Rade ouverte, Celle qui n’est entourée qu’en partie par des terres élevées et qui est battue par la mer et les vents venant du large.

Pays ouvert, Celui que ne protège aucune défense naturelle.

Ville ouverte, Ville qui n’est pas fortifiée.

Tenir table ouverte, Avoir sa table toujours prête à recevoir des convives qui arrivent inopinément.

Fig., S’ouvrir à quelqu’un, Lui confier, lui déclarer ce qu’on pense sur quelque chose. Il ne s’était jamais ouvert de cela à personne. Il s’en ouvrit à son ami.

Fig., Ouvrir son coeur, son âme à quelqu’un, Lui confier ses sentiments. Ouvrir son coeur, son âme à quelque chose, La laisser entrer dans son coeur, dans son âme. Ouvrir son coeur à l’espérance.

Fig., Parler à coeur ouvert, Parler franchement, sincèrement. On dit dans le même sens Caractère ouvert. Visage ouvert. Physionomie ouverte.

Guerre ouverte, Guerre déclarée.

OUVRIR signifie encore, figurément, Commencer, mettre en train. Ouvrir la campagne par un siège, par une bataille. Ouvrir une session parlementaire. La séance est ouverte. La succession est ouverte. Ouvrir le scrutin. Ouvrir un cours de médecine. Ouvrir le jubilé. Ouvrir la dispute. Son nom ouvre la liste. Ouvrir le bal. Ouvrir une exposition, une foire. Ouvrir un magasin. Ouvrir une banque. Ouvrir de nouvelles écoles. Ouvrir boutique.

Fig., Les paris sont ouverts se dit à propos d’une Affaire incertaine, sur laquelle il y a des opinions différentes et qui doit se décider à bref délai.

Ouvrir le feu, Commencer à tirer avec des armes à feu. Il signifie figurément Prendre le premier la parole dans une discussion.

La chasse est ouverte se dit de l’époque où

il est permis de chasser. Intransitivement, La chasse ouvrira de bonne heure.

Fig., Ouvrir sa maison, Commencer ou recommencer à recevoir.

Ouvrir un avis, être le premier à proposer un avis. Ce fut tel conseiller qui ouvrit cet avis. Quand on eut ouvert cet avis, tout le monde s’y rangea.

En termes de Commerce, Ouvrir un compte à quelqu’un, Porter sur ses livres le nom d’une personne avec qui on entre en relations d’affaires.

Ouvrir un crédit à quelqu’un, L’autoriser à prendre à une caisse jusqu’à concurrence d’une certaine somme. On lui a ouvert un crédit de cent mille francs sur le Trésor. Il m’a ouvert chez son banquier un crédit illimité. On dit de même Avoir un crédit ouvert.

à COEUR OUVERT

loc. adv.

Sans déguisement, avec abandon. Il m’a parlé à coeur ouvert.

à BRAS OUVERTS

loc. adv.

Avec empressement, avec cordialité. Il m’a reçu à bras ouverts.

à LIVRE OUVERT

loc. adv.

Sans préparation, sans étude préalable. Chanter, accompagner à livre ouvert. Expliquer un auteur à livre ouvert.

à BUREAUX OUVERTS

loc. adv.

T. de Finance et de Commerce

Le caissier paie à bureaux ouverts, Dès qu’on se présente.

Par extension, en termes de Théâtre, Représentation à bureaux ouverts se dit d’une Représentation pour laquelle on peut louer des places, par opposition à Représentation à bureaux fermés.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ouvrir — [ uvrir ] v. <conjug. : 18> • uvrir 1080; obrir 980; lat. pop. °operire, class. aperire I ♦ V. tr. 1 ♦ Disposer (une ouverture) en déplaçant ses éléments mobiles, de manière à mettre en communication l extérieur et l intérieur. Ouvrir une… …   Encyclopédie Universelle

  • ouvrir — OUVRIR. v. a. Faire que ce qui estoit fermé ne le soit plus. Ouvrir une porte. ouvrir une armoire. ouvrir un coffre. ouvrez ces fenestres. ouvrir une chambre. ouvrir un jardin. cette clef ouvre plusieurs serrures. ouvrir un cadenas, ouvrir une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ouvrir — Ouvrir, Aperire, Adaperire, Discludere, Laxare, Patefacere, Pandere, Resoluere, Reserare, Recludere. Ouvrir une chose close, Diducere. Ouvrir les portes à quelqu un, In vrbem accipere. Ouvrir les prisons à un prisonnier, Dimittere reum, B. S… …   Thresor de la langue françoyse

  • ouvrir — (ou vrir), j ouvre, tu ouvres, il ouvre, nous ouvrons, vous ouvrez, ils ouvrent ; j ouvrais ; j ouvris ; j ouvrirai ; j ouvrirais ; ouvre, ouvrons ; que j ouvre, que nous ouvrions ; que j ouvrisse ; ouvrant, ouvert, v. a. 1°   Écarter ce qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OUVRIR — v. a. ( J ouvre, tu ouvres, il ouvre ; nous ouvrons, etc. J ouvrais. J ouvris. J ouvrirai. J ouvrirais. Ouvre ; ouvrez. Que j ouvre. Que j ouvrisse. Ouvert. ) Faire que ce qui était clos, fermé, ne le soit plus. Il se dit en parlant De ce qu on… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ouvrir — vt. ivri (Table.290, Thoiry), UVRI (Aix.017, Albanais.001, Annecy.003, Arvillard.228, Balme Sillingy.020, Bellecombe Bauges.153, Billième.173, Chambéry.025, Compôte Bauges.271, Cordon, Giettaz, Megève, Montagny Bozel.026, Notre Dame… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ouvrir — ● vt. ►GESTFICH Dans l expression ouvrir un fichier , faire en sorte que l on puisse lire ou écrire dans le fichier …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • ouvrir — v.t. L ouvrir, parler ; avouer : Ne l ouvrez jamais …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • ouvrir — [uvʀiʀ] (v. 3) Présent : ouvre, ouvres, ouvre, ouvrons, ouvrez, ouvrent ; Futur : ouvrirai, ouvriras, ouvrira, ouvrirons, ouvrirez, ouvriront ; Passé : ouvris, ouvris, ouvrit, ouvrîmes, ouvrîtes, ouvrirent ; Imparfait : ouvrais, ouvrais, ouvrait …   French Morphology and Phonetics

  • Ouvrir — III гр., (avoir) P.p.: ouvert Открывать Présent de l indicatif j ouvre tu ouvres il ouvre nous ouvrons vous ouvrez ils ouvrent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.