MORCEAU


MORCEAU
n. m.

Partie séparée d’un corps solide et continu. Un morceau d’étoffe, de bois, de pain, de viande, etc. Mettre en morceaux.

Il se dit spécialement d’une Portion séparée d’une chose solide qui peut être mangée. Gros, petit, bon morceau. Morceau délicat, friand. Couper un morceau. Vous faites les morceaux trop gros.

En termes de Boucherie, Les bas morceaux. Voyez BAS.

Pop. et absolument, Manger un morceau, Faire un repas fort léger. J’ai mangé un morceau avant de partir.

Aimer les bons morceaux, Aimer la bonne chère.

Fig. et fam., S’ôter les morceaux de la bouche, Se priver du nécessaire pour secourir ou obliger quelqu’un.

Fig., Acheter quelque chose pour un morceau de pain, L’acheter dans des conditions très avantageuses.

Fig. et fam., C’est un morceau de roi, se dit d’une Jolie personne.

Fig. et fam., C’est un gros morceau, C’est une affaire difficile à faire, un succès difficile à obtenir.

Fait de pièces et de morceaux, Fait de morceaux empruntés à diverses étoffes et qui ne vont pas bien ensemble. Un vêtement fait de pièces et de morceaux. Il signifie, figurément, Qui n’est pas bien coordonné, dont les parties n’ont pas la même origine et ne tiennent pas bien ensemble. Ce livre est fait de pièces et de morceaux. Cet état est fait de pièces et de morceaux.

MORCEAU désigne aussi une Portion, une partie non séparée, mais distincte et considérée à part, d’un tout solide et continu. Morceau de terre.

Fam., Il a attrapé un bon morceau de cette succession, Il en a eu une bonne partie.

Il se dit, dans le même sens, des Parties, des fragments d’un ouvrage de l’esprit ou d’une oeuvre d’art. Il y a de beaux morceaux dans ce poème, dans ce tableau, dans cet édifice. Il a traduit plusieurs morceaux de Virgile. Un recueil de morceaux choisis.

MORCEAU se dit quelquefois d’un Objet entier, d’un tout considéré par rapport au genre ou à l’espèce dont il fait partie. La colonnade du Louvre est un beau morceau. Ce discours est un morceau achevé. Cette élégie, cette églogue sont de beaux morceaux de poésie. Un morceau d’anthologie. Cette ouverture est un beau morceau de musique. Ce concerto est un morceau très difficile.

Morceau de concours, Morceau choisi pour être exécuté par chacun de ceux qui prennent part à un concours.

En termes de Musique, Morceau, Pièce de musique. Morceau d’ensemble, Morceau à diverses parties, chanté par plusieurs voix ou exécuté par plusieurs instruments.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • morceau — [ mɔrso ] n. m. • 1480; morsel 1155; de l a. fr. mors « morceau, morsure » 1 ♦ Partie, quantité qui a été séparée d un aliment, d un mets solide (soit pour être mangée en une bouchée, soit pour constituer une portion, une part). ⇒ bouchée, bout,… …   Encyclopédie Universelle

  • morceau — Morceau. s. m. Bouchée, partie d une chose bonne à manger, & separée de son tout. Gros morceau. petit morceau. bon morceau. morceau delicat, friand. morceau de pain. morceau de viande. manger, mascher, avaler un morceau. couper un morceau. couper …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Morceau — Nom surtout porté dans la Vienne. Le mot morceau est un dérivé du verbe mordre, écrit le plus souvent morsel au moyen âge : il signifiait morsure, bouchée, puis a pris peu à peu son sens actuel. Difficile de savoir quel est son sens dans le nom… …   Noms de famille

  • Morceau — Mor ceau , n. [F.] A bit; a morsel. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • morceau — [mō̂r sō′] n. pl. morceaux [mō̂rsō′] [Fr: see MORSEL] 1. a morsel; bit; fragment 2. a short composition, passage, or excerpt, as of poetry or music …   English World dictionary

  • morceau — (mor sô) s. m. 1°   Portion séparée d une chose solide, bonne à manger (ce sens est le premier, puisque, étymologiquement, un morceau est une chose mordue, une bouchée). Morceau délicat, friand. Couper un morceau. •   On vous met le premier à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • morceau — nm. (petit) ; partie ; bouchée ; (petit) bout (de cellier, de terre, de jardin, de tissu, ...) : BOKON nm. (Aillon Vieux 273, Albanais 001, Annecy 003, Attignat Oncin 253, Albertville 021, Arvillard 228, Balme Sillingy 020, Bogève 217, Chambéry… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • MORCEAU — s. m. Partie séparée d un corps solide et continu. Un morceau d étoffe, de bois, de pain, de viande, etc. Couper un aloyau par morceaux. Mettre en morceaux. Cet habit n est fait que de pièces et de morceaux .  Il se dit, absolument, d Une portion …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • morceau — Un Morceau de quelque chose que ce soit, Frustum. Morceau de pain ou autre chose, Bolus. Petit morceau, Buccella. Le petit morceau qu on a coupé de quelque chose, Recisamentum. Un petit morceau de chair, Caruncula. Petit morceau et piece quarrée… …   Thresor de la langue françoyse

  • morceau — n.m. Un beau morceau, une belle fille. / Manger ou cracher le morceau, avouer, dénoncer, se mettre à table. / Casser le morceau à quelqu un, lui dire ses vérités. / Casser un morceau, faire un repas frugal. / Emporter le morceau, enlever une… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.