FAMILIER, IÈRE


FAMILIER, IÈRE
adj.

Qui vit dans l’intimité de quelqu’un. Un ami familier. Substantivement, Les familiers de la maison. C’est un de ses familiers.

Il se dit aussi des Choses qui ont rapport à l’intimité d’une personne avec une autre. Ils vivent dans un commerce familier. Avoir des relations familières avec quelqu’un. La conversation prit un tour plus familier. Avoir un entretien familier avec quelqu’un.

Par extension, il signifie Qui se comporte trop librement à l’égard de quelqu’un. Vous devenez trop familier avec vos supérieurs. Dans cette acception, il se dit surtout des Choses. Prendre un air, un ton familier. S’exprimer en termes familiers. Il a des manières par trop familières.

Par extension aussi, il signifie Qui est devenu facile, aisé, par la pratique, l’habitude. Il s’est rendu cette langue familière. Le maniement du fusil lui est devenu familier.

Dans cette acception, il se dit des Choses devenues ordinaires, habituelles. Ce défaut est familier aux auteurs. Ce geste lui est familier.

Il se dit aussi des Choses que l’on reconnaît aisément pour les avoir vues souvent. Cette figure m’est familière. Ces notions lui sont familières. Tout m’est familier dans cette ville, les choses et les gens.

Par extension encore, en parlant de la Langue parlée, par opposition à la langue écrite, il signifie Qui se dit dans la conversation, qui ne convient qu’à la conversation. Cet auteur emploie trop de termes familiers. Ce tour est trop familier. Détaler, décamper sont des mots familiers.

Il signifiait autrefois Qui est de la famille. Il n’a plus ce sens que dans les expressions Les dieux familiers des anciens. Démon, génie familier, Sorte de génie que l’on croyait attaché à une personne pour la guider, l’inspirer, la servir. Le démon familier de Socrate.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • familier — familier, ière [ familje, jɛr ] adj. et n. • XIIe; lat. familiaris 1 ♦ Vx Qui est considéré comme faisant partie de la famille. « Mes plus familiers amis » (La Bruyère). ♢ N. m. Mod. Personne qui est considérée comme un membre de la famille, qui… …   Encyclopédie Universelle

  • familier — familier, ière (fa mi lié, liè r ; au XVIIe s. Chifflet, Gramm. p. 188, dit qu on prononçait familier comme enfer, hiver ; la prononciation a tout à fait changé) adj. 1°   Qui vit avec quelqu un sans façon et comme en famille. C est un de ses… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FAMILIER — IÈRE. adj. Qui a une habitude particulière avec quelqu un, qui vit avec lui librement et sans façon, sans cérémonie, comme on a coutume de vivre avec les gens de sa famille. Être familier avec quelqu un. Se rendre familier avec le monde, avec… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Syndicat professionnel des métiers et services de l'animal familier — Contexte général Champs d’action Représentation et défense des intérêts collectifs de ses ressortissants Zone d’influence &# …   Wikipédia en Français

  • CACHOTTIER, IÈRE — n. Celui, celle qui se plaît à faire des cachotteries. C’est une cachottière. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CANCANIER, IÈRE — adj. Qui aime à faire des cancans. Il s’emploie aussi comme nom. Quel cancanier! C’est une cancanière. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CAVALIER, IÈRE — n. Celui, celle qui est à cheval. Il trouva des cavaliers sur le chemin. Il y avait trois ou quatre cavaliers autour de la voiture. être bon cavalier, être bien à cheval, savoir bien conduire un cheval; et, dans le sens contraire, être mauvais… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CHICANIER, IÈRE — n. Celui, celle qui conteste, qui vétille sur les moindres choses. C’est un chicanier, un vrai chicanier. Il est familier. Adjectivement, Quel homme chicanier! Par extension, Procédé chicanier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • POTINIER, IÈRE — adj. Qui aime les potins, qui fait des commérages. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • étranger — étranger, ère [ etrɑ̃ʒe, ɛr ] adj. et n. • estrang(i)er v. 1350; de étrange I ♦ Adj. 1 ♦ Qui est d une autre nation; qui est autre, en parlant d une nation. Les nations, les puissances étrangères. Vivre dans un pays étranger. « La Grèce me… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.